Pourquoi « Kevin Durant aux Warriors » est une rumeur (presque) bidon

Les rumeurs d'une éventuelle arrivée de Kevin Durant aux Warriors agitent la toile. L'occasion de nuancer un peu toutes ces spéculations hâtives.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse
Pourquoi « Kevin Durant aux Warriors » est une rumeur (presque) bidon
Les Golden State Warriors, "une menace sérieuse", dans la course à la signature de Kevin Durant cet été. Le titre de la dernière tribune d'Adrian Wojnarowski fait peur. La rumeur suscite la crainte - surtout pour les autres franchises NBA - et l'excitation. C'est le même schéma à chaque fois. Woj', un journaliste qui n'a aucun équivalent sur cette planète pour annoncer les informations exclusives liées de près ou de loin à la plus grande ligue du monde, a pondu son traditionnel article du mois de février au sujet du prochain free agent le plus convoité. Il y a presque un an jour pour jour, le nouveau grand patron de The Vertical expliquait pourquoi les Cleveland Cavaliers n'avaient aucune chance de signer LeBron James en juillet. [superquote pos="d"]Woj a une telle aura que ses tweets sont considérés comme des infos[/superquote]L'erreur est humaine et Adrian Wojnarowski a obtenu un si grand nombre de scoops que ses ratés sont évidemment oubliés. Et puis, dans le fond, who cares ? C'est peut-être là, le problème. Le journaliste a une telle aura que chacun de ses tweets sont désormais considérés comme des informations, tant bien même qu'il s'agit parfois de ses propres intuitions ! Il ne faut pas confondre les informations factuelles - transferts, blessures - relayées via les désormais cultes Woj's bombs et les papiers plus longs, où il exploite deux, trois citations et reprend quelques spéculations pour donner une ligne directrice à son papier.

Quand les sources laissent place aux avis personnels

[caption id="attachment_298316" align="alignleft" width="318"] Kevin Durant veut-il seulement quitter Russell Westbrook ?[/caption] L'article d'hier soir intègre la deuxième catégorie. Personne n'avait besoin d'attendre la bonne parole de Wojnarowski pour affirmer que les Golden State Warriors disposent actuellement de la meilleure équipe de basket du monde. Il suffit de regarder les matches. Ou même de suivre les résultats. Il ne fallait pas non plus être devin pour comprendre que Kevin Durant, à 27 ans, a pour principal objectif de gagner des titres NBA. De la même façon, faire le rapprochement entre l'aspect "Les Warriors, la meilleure équipe du monde" et "KD veut gagner tout de suite" n'était pas une tâche si compliquée. C'est pourtant - de façon exagérée - plus ou moins le fil conducteur du papier de Wojnarowski : Durant veut gagner, les Warriors sont les plus forts, alors il doit aller jouer à Golden State. [superquote pos="g"]Pas besoin d'être devin pour comprendre que Durant veut gagner le plus vite possible [/superquote]Le célèbre reporter détaille avec précision tous les atouts des Warriors : la direction stable, la nouvelle salle en construction, le coach talentueux, un autre MVP au tempérament calme en la personne de Stephen Curry, la comptabilité entre le profil de KD et le style de jeu des champions en titre, l'effectif de qualité, etc. Tout est vrai. Tout. Mais ce sont des phrases toutes faites. Rien de bien nouveau. Le même article aurait pu être écrit en novembre. En septembre. En juillet. Même en avril. L'autre point important de l'article concerne les Los Angeles Clippers. Woj' signale que la franchise californienne est prête à inclure Blake Griffin dans un éventuel échange avec Durant cet été. Est-ce vraiment une surprise ? Quelle franchise - hormis les Cavaliers et les Warriors - ne céderait pas son meilleur joueur contre un gars de la trempe de KD ? Même les Spurs accepteraient sans sourciller un échange impliquant Kawhi Leonard. Griffin est originaire d'Oklahoma City. Il y a deux ans, les spéculations tournaient autour d'un transfert direct impliquant Russell Westbrook, originaire de Los Angeles, et la star des Clippers. Le célèbre fantasme du gars du coin qui revient jouer pour son équipe natale. Du classique. Wojnarowski insiste sur le fait que le Thunder refusera tout scénario de transfert impliquant Durant jusqu'au moment où ce dernier fera vraiment part de son intention de partir. Encore un scoop. Comme si Oklahoma City allait se séparer de l'un des meilleurs attaquants de l'histoire via un trade sans être sûr que le gars en question veut vraiment quitter le navire.

Et Kevin Durant dans tout ça ?

Le plus gênant dans cette tribune est la façon dont l'opinion de Kevin Durant est si facilement mis de côté. Comme si tout le monde oubliait que la star est libre de signer où bon lui semble mais que, surtout, surtout, surtout, la décision lui appartient. L'auteur de Yahoo! Sports a précisé que ce dernier était "loin de quitter Oklahoma City" mais cette nuance est perdue au milieu du flot d'excitation entourant les Golden State Warriors. Que sait-on vraiment des intentions de KD ? Il n'a jamais manifesté ses envies de départ, il a toujours clamé son amour pour Oklahoma City et le Thunder, il a toujours démonté en block les rumeurs (de sa soi-disant mésentente avec Westbrook, de son désir de jouer à Washington ou à New York). Il n'a pas non plus donné vraiment l'impression de vouloir imiter LeBron James - que ce soit pour revenir à la maison (il est originaire de D.C.) ou même pour s'associer avec plusieurs stars ou une équipe déjà construite comme Golden State. Idem, l'échange avec Blake Griffin est amené sur le tapis alors qu'il n'est réalisable qu'à l'instant même où Durant a 1) envie de quitter Oklahoma City 2) envie de rejoindre les Clippers. [superquote pos="d"]Aucune équipe ne peut lui proposer un supporting cast aussi fort que celui des Warriors[/superquote]L'article d'Adrian Wojnarowski est logique. Il est publié au meilleur moment et il a touché sa cible étant donné que tout le monde - y compris nous, à l'instant, en parle. Il y aussi du sens dans cette rumeur impliquant les Golden State Warriors. Il est vrai que la franchise californienne court après une autre superstar depuis déjà deux étés. Les Warriors étaient proches de signer Dwight Howard avant que ce dernier opte finalement pour les Houston Rockets. Ils ont eu l'occasion de récupérer Kevin Love mais ils ont préféré conserver Klay Thompson. S'ils ont une opportunité de signer Kevin Durant, ils ne laisseront pas passer leur chance. C'est bien normal. Même les champions en titre ne peuvent pas faire l'impasse sur un joueur aussi talentueux. Ils ont des arguments. Qui, à part Golden State, peut lui offrir un tel supporting cast ? Même le Thunder de Westbrook ne peut rivaliser. Les Warriors sont les seuls à pouvoir lui offrir des coéquipiers plus talentueux que ceux qu'ils côtoient à Oklahoma City (attention à la montée en puissance de la franchise d'ici les playoffs). Mais là encore, ce serait oublié l'élément le plus important de tout scénario : que veux vraiment Kevin Durant ? Lui seul à la réponse à cette question. Pas même Adrian Wojnarowski.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest