Quand Kobe expliquait pourquoi il était “un trou du cul” avec certains coéquipiers

Kobe Bryant n'était pas le leader le plus aimable et compréhensif de l'histoire. Il avait ses raisons et on peut les comprendre.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Kobe expliquait pourquoi il était “un trou du cul” avec certains coéquipiers

Kobe Bryant, paix à son âme, admettait lui-même qu'il pouvait parfois être un fieffé "connard" avec ses adversaires ou même avec ses coéquipiers. Sur certaines saisons, la star des Los Angeles Lakers était même totalement imbuvable et sans pitié avec ses coéquipiers, refusant de les impliquer dans le jeu ou dans la dynamique de l'équipe.

Phil Handy, assistant-coach des Lakers entre 2011 et 2013, puis à nouveau depuis 2019, a un jour demandé directement à Kobe la raison de son manque de tact et de diplomatie avec ses camarades. Il a eu droit à une réponse pleine de franchise, comme il l'a raconté à Matt Barnes et Stephen Jackson dans le podcast All the Smoke.

"Ce que je retiens de Kobe Bryant, c'est son authenticité. Un jour, je lui ai demandé : pourquoi est-ce que tu es un tel trou du cul avec les autres ? Il m'a dit : 'Tu veux vraiment le savoir ? Phil, certains de mes coéquipiers ne comprennent pas le travail. Je vois des mecs arriver à la salle 10 minutes avant le début de l'entraînement et en repartir immédiatement après. Pourquoi est-ce que je leur passerais la balle, putain ?

Je ne respecte pas leur éthique de travail. Je suis là à me casser le cul tous les jours pour perfectionner mon art et ces mecs ne veulent pas bosser leur jeu. Je ne leur fais pas confiance".

Tous ceux qui n'adhéraient pas au côté forçat du travail de Kobe Bryant restaient rarement très longtemps à L.A., qu'il s'agisse de joueurs du bout du banc ou de stars de la NBA. C'est l'une des raisons pour lesquelles le courant n'est pas passé avec Dwight Howard, par exemple. Les autres avaient le droit de voir, de temps à autre, le côté plus amical et bon camarade de l'intéressé.

"Kobe savait très bien être un bon coéquipier et se montrer amusant. Un jour je lui ai demandé pourquoi il ne montrait pas plus cette facette-là aux gens. Il m'a répondu : 'Je ne peux pas laisser ces connards voir cette facette de moi".

Kobe Bryant et l'histoire du triple-double à 5 000 dollars

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest