Quels free-agents pour les Mavs en 2013?

La franchise texane ayant fait chou blanc avec D-Will et D-12, quels joueurs sont susceptibles de venir lors de la prochaine intersaison?

Benoît JametPar Benoît Jamet  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quels free-agents pour les Mavs en 2013?

Sans être le GM officiel de son équipe, Mark Cuban semble pourtant être celui qui décide de l'avenir sportif de la franchise qu'il possède. Comme il l'avait déjà expliqué à Bill Simmons, lors d'un BS Report Live organisé au cours de la "Sloan Sports Conference" du MIT, le propriétaire des Mavs a étudié de près le nouveau CBA et toutes les implications des nouvelles règles financières qui entreront en vigueur une fois la prochaine saison écoulée. Ainsi que nous l'expliquions récemment, Cuban avait fait le choix de réduire la masse salariale de son équipe et d'ainsi s'octroyer le maximum de "cap room" (somme d'argent disponible pour recruter des free-agents), en ne retenant pas Tyson Chandler lors de la précédente intersaison par exemple.

Néanmoins, sa stratégie n'a pas marché puisque sa première cible, Deron Williams, a préféré signer pour les Brooklyn Nets, ceci intervenant après l'une des visites de recrutement les plus ubuesques de l'histoire de la NBA. Rappelons que D-Will, en visite à Dallas (où il a passé son enfance) pour y être courtisé, n'a pas vu l'ombre du proprio car ce dernier était occupé à devoir enregistrer un épisode de son show "Shark Tank" à Los Angeles, ce qui n'est pas vraiment le meilleur moyen de déclarer sa flamme à un joueur convoité...

Ce raté dans le recrutement des Mavs, associé à la mascarade que représente l'avenir contractuel de Dwight Howard, aura convaincu le propriétaire des Mavs de reporter toute son attention sur la prochaine intersaison et de ne signer ses recrues qu'à coups de contrats de (très) courte durée, des joueurs comme Delonte West, Chris Kaman ou encore des joueurs entrant dans leur dernière année de contrat, comme Collison.

Alors quelles pourraient être les cibles du GM Donnie Nelson lors de l'intersaison 2013?

Les trois gros poissons :

Bien évidemment, les trois joueurs les plus ardemment désirés seront les trois membres du triumvirat composé de Dwight Howard, Chris Paul et Andrew Bynum. Néanmoins, aucun de ces trois joueurs n'est sûr d'être free-agent en juillet prochain... Dwight Howard hésite depuis de nombreux mois entre signer une extension et devenir "unrestricted" free-agent (UFA). La franchise qui le récupérera aura besoin d'un bon stock d'Aspégic pour survivre à ses changements d'humeur.

Le meneur des Clippers hésite, lui, entre une extension de contrat et devenir UFA car signer une prolongation dans la franchise angelena le priverait d'une cinquième année de contrat très lucrative que seul un statut de UFA en juillet 2013 pourrait lui offrir.

Andrew Bynum, en plus d'être au centre des rumeurs de trade impliquant Dwight Howard, se trouve devant un dilemme, comme l'explique en détail (mais en anglais) le site HoopsRumors. En effet, d'après leurs calculs, le pivot des Lakers aurait intérêt à signer une extension de contrat de trois ans cette saison plutôt qu'un contrat de cinq ans en juillet prochain. En signant une extension dès 2012, il s'épargnerait la nécessité de rester en bonne santé cette année au risque de faire chuter sa cote marchande mais, de plus, ce contrat à moyen terme lui permettrait de devenir UFA en 2015, où il pourrait alors signer un contrat en tant que joueur ayant plus de 10 ans d'expérience. Le salaire maximum auquel il pourrait prétendre passerait alors à plus de 20,3 millions de dollars par saison (plus que ce qu'il toucherait en signant pour 5 ans en 2013). Enfin, en signant alors un deal de 5 saisons en 2015 et en y insérant une "player-option" pour l'année 2019, cela lui permettrait alors de signer un dernier contrat plein à l'age de 31 ans, ce qui l'autoriserait à signer pour 5 ans, passant outre l'exception "Over 36" du CBA qui interdit aux joueurs de plus de 31 ans de signer un contrat d'une telle durée.

Les lots de consolation :

Si aucune des trois stars mentionnées précédemment n'est disponible, les Mavericks se retrouveront de nouveau devant le même dilemme: recruter des joueurs de moindre niveau pour ne pas totalement gâcher les dernières années en bleu de Dirk Nowitzki ou bien attendre l'été 2014 (où se trouveraient Wade, Lebron ou Bosh, si ces derniers font jouer leur clause, ou bien encore Pau Gasol (UFA), Paul Pierce (UFA), Luol Deng (UFA)... et même un certain Dirk Nowitzki).

Le nom le plus prestigieux sera Josh Smith. Le Power des Hawks pourrait d'ailleurs être un argument dans un éventuel recrutement futur de D-12, puisque les deux joueurs sont amis depuis l'enfance. Viennent ensuite des joueurs à gros potentiel mais qui sont, malgré tout, loin d'être des franchise players: Paul Millsap, David West, Al JeffersonMonta Ellis ou Andre Iguodala, ces deux derniers devront néanmoins résilier leur contrat pour devenir free-agent. On y retrouvera aussi Manu Ginobili mais il serait étonnant qu'El Contusion déménage de San Antonio à Dallas après tant d'années passées à les martyriser sur les parquets.

Un ton en-dessous se trouveront des joueurs comme Devin Harris, Samuel Dalembert, Kevin Martin, Stephen Jackson ou Tony Allen.

Les Restricted Free-Agents :

Rappelons que les Restricted Free-Agents (RFA) sont, tout comme l'était Nicolas Batum cet été, à la merci du bon vouloir de leurs franchises. Ces dernières peuvent en effet donner les mêmes contrats que ceux offerts aux RFA par les franchises concurrentes, sans que ce montant soit bloqué par leur cap-room.

Cette catégorie de free-agents a vu son statut exploser par le biais des contrats "empoisonnés" que les Rockets ont donnés à Omer Asik et Jeremy Lin. Néanmoins, de telles circonstances (joueurs non-draftés dans leurs deux premières années de contrat à qui l'on offre des sommes mirobolantes) ne se répéteront sans doute pas cette année. Alors, si ces joueurs ne signent pas d'extension au cours de la prochaine saison, James Harden, Serge Ibaka, Stephen Curry, Tyreke Evans ou Brandon Jennings seront les têtes d'affiche de ces batailles entre franchises. D'autres joueurs comme Jrue Holiday, DeMar DeRozan et Tyler Hansbrough seront dans le même cas tandis que les Mavericks devront decider de ce qu'ils comptent faire avec leurs propres RFA, comme Darren Collison ou Rodrigue Beaubois.

Il est aussi intéressant de noter qu'à part Byron Mullens, aucun pivot ne sera RFA. Pour se renforcer à ce poste, il faudra donc compter avec les trades ou un (surement) gros contrat pour un UFA.

 La saison 2012-2013 n'est donc même pas entamée mais déjà la prochaine intersaison s'annonce passionnante et, connaissant la capacité des Mavs à prendre des décisions surprenantes, on a hâte de voir Nelson et Cuban décider du look de leur effectif.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest