Les Celtics bientôt transfigurés par Rajon Rondo ?

Après presque un an d'absence, Rajon Rondo pourrait faire son retour ce vendredi face aux Lakers. Le jeu de la franchise risque bien d'être bouleversé.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Celtics bientôt transfigurés par Rajon Rondo ?
29 233 380 secondes. Si l’on comprend bien le tweet de Rajon Rondo, posté lundi dernier, cela correspond à la durée précise passée par le meneur fantasque des Boston Celtics sans jouer. Blessé gravement au genou l’an passé, il pourrait donc faire son retour ce vendredi face aux Los Angeles Lakers. Après presque un an d’absence. Beaucoup de choses ont changé depuis dans le Massachussetts. Doc Rivers a préféré quitter le navire pour rejoindre les Clippers. Paul Pierce et Kevin Garnett se sont offerts une retraite douloureuse à Brooklyn et le coach sort tout droit de l’université. Désormais, Boston joue pour obtenir un choix de draft haut placé. Forcément, les joueurs de l’effectif actuel ont perdu l’habitude de jouer avec un meneur de la trempe de Rajon Rondo.
« C’est un joueur très spécial et il faut être préparé mentalement pour évoluer avec lui », assure Jared Sullinger, devenu cadre en l’absence du All-Star.
Brad Stevens n’a jamais coacher Rondo autrement qu’à l’entraînement. Certains de ses coéquipiers n’ont que très peu, voire jamais, joué avec lui en match officiel. Enfin, le meneur va désormais devoir composer sans véritable scoreur à ses côtés étant donné que Jeff Green semble un peu à côté de la plaque – en tout cas pas au niveau espéré – depuis le début de la saison. Même s’il n’est pas un finisseur, « RR9 » devrait soulager les joueurs des Celtics et contribuer à améliorer une attaque très faiblarde.
« C’est dur de créer du jeu pour soi-même à chaque match », explique Jordan Crawford, bombardé meneur en l’absence de Rondo. « Ce sera beaucoup plus simple pour obtenir des shoots faciles pour moi mais aussi pour l’équipe. Je suis excité à l’idée de jouer avec lui. C’est bien d’avoir un autre playmaker sur le terrain, ça facilite la vie de tout le monde. »
Rajon Rondo devra d’abord reprendre ses marques. Son jeu étant d’abord axé sur une vision, un QI et un sens de l’anticipation très développés, le meneur des Celtics devrait avoir légèrement moins de difficulté à reprendre son rythme que des joueurs comme Derrick Rose, voire Kobe Bryant. Mais la franchise pense tout de même à ménager le champion NBA 2008.
« On ne peut pas mettre trop de pression sur lui », avoue Jared Sullinger. « Il devra déjà faire face à la fatigue et à tous les trucs mentaux. Ce sera dur pour lui. On ne peut pas lui mettre trop de pression et on sait que lui s’en mettra car c’est un compétiteur. On veut qu’il soit le plus à l’aise possible. On espère que tout ira bien et qu’il rejouera comme il avait l’habitude de le faire. »
Le retour de Rajon Rondo aura des conséquences sur le terrain alors que Boston reste sur neuf défaites de rang. Mais il aura aussi des suites en coulisses. Jordan Crawford pourrait quitter la franchise. Surtout on va enfin savoir ce que Danny Ainge a vraiment dans la tête au sujet de l’avenir de son meneur…
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest