Rajon Rondo se fiche du retour de Pierce et Garnett

Rajon Rondo n'est pas le genre de gars à laisser transparaître ses émotions. Le meneur des Celtics ne pleurera pas ce soir pour le retour de KG et Pierce à Boston.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rajon Rondo se fiche du retour de Pierce et Garnett
[caption id="attachment_90514" align="alignleft" width="300"] La belle époque...[/caption] Sortez les mouchoirs et préparez-vous à la séquence émotion la plus forte de la saison. Après Doc Rivers, Kevin Garnett et surtout Paul Pierce vont retrouver le public de Boston. Le TD Garden va vibrer, chanter, applaudir, pleurer… tout ça pour le retour de ses deux anciens héros. Des hommages seront rendus aux deux champions durant le match et on ne serait pas étonné de voir Paulo lâcher une petite larme. Et Rajon Rondo alors ?
« Vous m’avez déjà vu pleurer ? Dans ce cas… »
Effectivement, Rajon Rondo n’est pas un grand émotif. Le meneur des Boston Celtics est le dernier membre de l’épopée fantastique des verts sacrés champions NBA en 2008. Les Brooklyn Nets sont actuellement en pleine bourre et en grand compétiteur, Rondo pense avant tout à la victoire.
« Ce sera un peu comme face à Oklahoma City et Kendrick Perkins (son ancien coéquipier à Boston). Il y aura beaucoup d’insultes mais ce sera amusant. Ce sont des compétiteurs et moi aussi », assure Rajon Rondo à ESPN.
Pour faire simple, les joueurs des Boston Celtics se fichent pas mal du retour de Paul Pierce et Kevin Garnett.
« Ce n’est pas un gros truc pour nous, c’est pour les médias. On comprend que c’est important pour Paul et Kevin… Ce qui compte pour nous c’est la victoire, c’est tout », explique Brandon Bass.   « J’ai déjà croisé Paul et Kevin à Brooklyn, on a déjà discuté de tout ça », raconte Jeff Green. « Pour moi c’est juste un match de plus contre Brooklyn. Je suis bien au-dessus de ça. »
Le discours est le même pour Brad Stevens, le nouveau coach des Boston Celtics. Le tacticien a bien fait passer son message auprès de ses joueurs : il n’est pas question de se relâcher malgré le contexte particulier de la rencontre. Comme depuis le début de la saison, Stevens essaye d’insuffler la bonne attitude à ses jeunes joueurs. Les Celtics chercheront donc à arracher la victoire coûte que coûte. En revanche, le TD Garden risque bien de chavirer, quel que soit le résultat…
Afficher les commentaires (19)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest