Rudy Gobert, un pari toujours assumé par les Wolves

Malgré un début de saison mitigé, le patron des Minnesota Timberwolves Tim Connelly assume le trade de Rudy Gobert.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rudy Gobert, un pari toujours assumé par les Wolves

Avec un bilan simplement à l'équilibre (12 victoires - 12 défaites), les Minnesota Timberwolves incarnent l'une des déceptions de ce début de saison. Après le trade pour Rudy Gobert l'été dernier, il existe de grandes attentes autour de cette équipe.

Mais jusqu'à maintenant, les Wolves ont du mal à trouver le bon rythme. Et forcément, des doutes commencent doucement à apparaître. Notamment par rapport aux nombreux atouts sacrifiés pour récupérer l'intérieur français.

Une direction pourtant toujours assumée par le président Tim Connelly.

"Nous avons vu des moments où nous étions très bons et d'autres où nous ne l'étions pas. Si vous m'aviez posé cette question il y a deux mois au début de la saison, je pensais que nous serions un peu plus en avance.

Individuellement, je pense que Rudy a été fantastique. Quand nous serons en pleine forme, nous allons devoir trouver un moyen d'utiliser tous les gars le plus efficacement possible. Nous n'allons pas faire l'autruche et prétendre que tout est parfait.

Nous ne nous attendions pas à cela. Quand nous avons fait l'échange, cela ne s'est pas fait sans beaucoup de conversations, beaucoup de visionnage de cassettes. Je pense que Rudy s'habitue à ses nouveaux coéquipiers et à son nouveau coach.

Je pense qu'il reste le meilleur protecteur de cercle de la NBA, un rebondeur d'élite et un gars qui a un assez bon sens de ce qu'il peut et ne peut pas faire offensivement. Je suis assez optimiste quant au groupe de gars formidables que nous avons ici.

Nous savons que nous avons le bon entraîneur, le bon propriétaire. Si ça ne marche pas, montrez-moi du doigt. Je suis un grand garçon. J'ai des attentes assez élevées pour cette organisation et pour moi-même", a assuré le dirigeant de Minnesota pour The Athletic.

Après seulement quelques semaines de compétition, il s'agit d'un discours logique. Avec ce trade, les Wolves ont pris un pari risqué et ils ne peuvent pas le renier aussi rapidement. Pour le moment, ce début de saison a simplement renforcé les doutes autour du trade de Rudy Gobert.

A voir sur la durée...

Zach Lowe : « Je ne connais personne qui a aimé le trade de Rudy Gobert pour Minnesota »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest