Sans Victor Wembanyama, les Spurs perdent encore

Les Spurs se sont inclinés face aux Pelicans ce vendredi, en l’absence de Victor Wembanyama. Il s’agit de leur 14e défaite consécutive.

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Sans Victor Wembanyama, les Spurs perdent encore

Privés de Victor Wembanyama, mis au repos en raison d’une gêne à la hanche, les Spurs se sont inclinés face aux Pelicans ce vendredi (106-121). Les hommes de Gregg Popovich sont tombés dans leurs travers habituels. Malgré une première mi-temps disputée (61-63), ils se sont fait distancer par New Orleans lors des 24 minutes suivantes (58-45).

Huit joueurs différents ont inscrit au moins 10 points pour San Antonio. Charles Bassey en a ajouté huit, complétés par 11 rebonds et 3 contres. En l’absence de leur rookie vedette, personne ne s’est particulièrement démarqué parmi les cadres de l'effectif. Devin Vassell, sortant du banc depuis son retour de blessure, a été le meilleur scoreur texan avec 14 points.

La précision des Spurs à trois points (16/39, soit 41 %), n’a pas suffi à compenser leurs 19 ballons perdus, un problème récurrent cette saison, et la domination intérieure des Pelicans. Sans Victor Wembanyama, leur tour de contrôle dans la raquette, ils ont peiné à contenir les pénétrations adverses, notamment celles de Zion Williamson (12 points). Jonas Valanciunas, meilleur marqueur du match avec 24 points à 9/12 aux tirs et 12 rebonds, a ainsi eu carte blanche sous le panier.

New Orleans a logiquement privilégié le jeu près du cercle. Les locaux y ont pris 39 % de leurs tirs, bien au-dessus de sa moyenne habituelle (33 %), quitte à délaisser la ligne extérieure où ils manquaient d’adresse.

Victor Wembanyama : « C’est le pire Victor que nous verrons »

Pour sa première rencontre de la saison, Trey Murphy III, opéré au ménisque du genou gauche en septembre, a signé un retour en force avec 18 points (7/13 aux tirs) en 22 minutes. CJ McCollum, pour sa deuxième apparition depuis qu’il est rétabli de son pneumothorax, a passé 38 minutes sur le terrain, marquant 19 points à 8/18 aux tirs, dont 1/8 à trois points. Des signaux positifs pour les Pelicans.

Quant aux Spurs, ils ont enregistré leur 14e défaite consécutive, une série qui se rapproche dangereusement du record de la franchise fixé à 16. Ils bénéficieront de quatre jours de pause avant leur prochaine confrontation, le 6 décembre à Minneapolis. Un intermède pendant lequel ils pourront probablement récupérer Victor Wembanyama compte tenu de la gravité de sa blessure.

Pourquoi les Spurs doivent faire évoluer l’expérience Victor Wembanyama

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest