Spike Lee : « Les Brooklyn Nets ? Non, non et non ! »

Spike Lee ne cédera pas son siège au premier rang du MSG contre une place à Brooklyn.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Transferts
Spike Lee : « Les Brooklyn Nets ? Non, non et non ! »
Les Nets ont beau être ses nouveaux voisins à Brooklyn, Spike Lee n'a toutefois aucunement l'intention de lâcher les Knicks. Le réalisateur est d'ailleurs désormais habitué à être interrogé sur le sujet. Dans le New York Times, il a une nouvelle fois affirmé son soutien à la franchise historique de Big Apple.
« Si je pouvais avoir un dollar à chaque fois que quelqu’un me demande ça, je pourrais financer un autre film. Non, non et non. Je ne peux pas faire ça. Impossible. Je suis un « orange and blue » baby. »
Le fan le plus célèbre des Knicks en a profité pour évoquer le départ de Jeremy Lin, l'ancienne coqueluche du Madison Square Garden, mais qui reviendra sur les lieux de ses exploits en tant qu'adversaire, sous le maillot des Rockets. Et d'après Spike Lee, l'accueil risque de ne pas être des plus chaleureux.
 « Il pourrait se faire buter. Pas personnellement, juste au basket. »
Avec un recrutement judicieux, New York souhaite enfin franchir un palier pour redevenir une équipe compétitive au sein de la conférence Est. A 55 ans, Spike Lee espère que Big Apple renouera enfin avec son passé.
« J’espère que Carmelo Anthony a vu LeBron décrocher ce trophée de champion. Amar’e c’est mon gars. Mais je suis fatigué de lever les yeux vers ces vieilles bannières de champion. »
Mais pas d'inquiétude. Que les résultats soient au rendez-vous ou pas, il restera un Knick for ever.
« Orange and blue. Mon fils sera orange et bleu, et son fils le sera après lui. Et ils m’enterreront avec ces couleurs… A Brooklyn. »
Afficher les commentaires (36)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest