Stephen Curry « plus fort que jamais » casse des reins, des rêves et des records

Stephen Curry « plus fort que jamais » casse des reins, des rêves et des records

Stephen Curry a fini la saison régulière avec 46 points pour assurer aux Golden State Warriors la huitième place à l'Ouest.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

« Le Picasso des temps modernes. » Juan Toscano-Anderson a peut-être trouvé la formule parfaite pour définir son coéquipier Stephen Curry. Parce que les performances étincelantes du meneur des Golden State Warriors s’apparentent de plus en plus à de l’art. Avec un dernier chef d’œuvre pour boucler la saison régulière hier soir. 46 points. Mais aussi 7 rebonds et 9 passes. 46 points pour guider son équipe vers un succès décisif contre les Memphis Grizzlies (113-101).

C’était une finale à l’Ouest et les Dubs l’ont gagnée. Ils terminent donc à la huitième place et devront en disputer au moins une autre, contre les Los Angeles Lakers, pour l’ouverture du play in mercredi soir. S’ils venaient à s’incliner contre les champions en titre, Curry et sa bande auraient alors une autre chance de décrocher leur ticket pour les playoffs en défiant le vainqueur du duel entre le neuvième (Memphis) et le dixième (San Antonio).

En plus de l’enjeu pour les Warriors, Stephen Curry pouvait aussi sécuriser son deuxième titre de meilleur marqueur hier. Il l’a fait au cours du second quart temps. Mais il ne s’est donc pas arrêté là. Bien lancé, il a notamment planté trois paniers à trois-points cruciaux dans les trois dernières minutes pour assurer le succès des siens, menés 77-86 dès l’entame du quatrième quart temps.

https://twitter.com/NBA/status/1394055824251707396

Stephen Curry encore et toujours dans l'Histoire

Il termine donc avec une moyenne de 32 points. La plus élevée de sa carrière. Et il devient, à 33 ans, le premier joueur à décrocher le titre de scoreur le plus prolifique à son âge depuis Michael Jordan en 1998. Sa Majesté avait alors 35 ans. La preuve d’une certaine longévité pour Curry, qui pourrait briller pendant encore plusieurs années. Il rejoint aussi le cercle très fermé des basketteurs avec au moins deux bagues de champions, au moins deux MVP et au moins deux titres de meilleur marqueur. Il y retrouve MJ mais aussi Wilt Chamberlain et Kareem Abdul-Jabbar.

Cette pointe à 46 unités vient boucler une fin de saison mémorable de la part du bonhomme. Ses Warriors n’étaient que dixièmes il y a encore quelques semaines. Et ils étaient à la lutte avec les New Orleans Pelicans pour conserver leur spot. Ils terminent donc huitièmes avec 37,3 points du bonhomme en avril puis 36,8 en mai. Incroyable.

« Il n’a jamais été aussi fort, je peux le dire », affirme une nouvelle fois Steve Kerr.

C’est fort possible. Il n’avait jamais été aussi peu entouré et ça ne l’a pas empêché de faire des miracles. Peut-être même qu’il mériterait le trophée de MVP, même si Nikola Jokic semble avoir déjà posé une main sur la récompense. En tout cas, c’est désormais un assassin redoutable et en pleine confiance qui s’apprête à défier les Lakers mercredi.

CQFR : Kyrie en 50-40-90, un Lakers-Warriors au play-in !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest