Steve Kerr n’a vu « ni racisme, ni misogynie » chez les Suns

Steve Kerr fait partie des 10 personnalités citées par Robert Sarver pour l'aider à se défendre des accusations portées contre lui.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr n’a vu « ni racisme, ni misogynie » chez les Suns

Robert Sarver est dans l'oeil du cyclone et tout soutien est bon à prendre pour le propriétaire des Phoenix Suns. Enfin, soutien est peut-être un grand mot. Tout témoignage contradictoire des accusations portées contre lui dans l'article d'ESPN paru cette semaine ne lui fera pas de mal. Steve Kerr, le coach des Golden State Warriors, fait partie des personnalités citées par Sarver et ses avocats comme n'ayant rien à lui reprocher.

Un temps General Manager des Suns avant de connaître la trajectoire que l'on sait à la tête des Warriors, Kerr a simplement expliqué à ESPN :

"Je n'ai rien vu au sein de l'organisation qui suggère de la racisme ou de la misogynie. J'ai été très surpris d'apprendre ces allégations parce que ce n'est pas la personne que je connais", a expliqué Steve Kerr.

Sarver a ainsi eu l'approbation de 10 personnalités, dont le coach californien, pour les mentionner dans sa défense. On imagine que Steve Kerr prend tout de même au sérieux les accusations portées à l'encontre de celui avec lequel il a collaboré entre 2007 et 2010, mais aussi un peu avant en tant qu'actionnaire minoritaire de la franchise.

Kerr a revenu ses parts en 2014 et n'a aujourd'hui plus de lien établi avec Robert Sarver ou Phoenix.

La NBA va enquêter : voilà les accusations bien trash contre Robert Sarver

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest