Steve Kerr, la simplicité pour contrer la difficulté du défi Team USA

Pour répondre au challenge proposé par Team USA, l'entraîneur Steve Kerr a une méthode claire avec ses joueurs : la simplicité.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr, la simplicité pour contrer la difficulté du défi Team USA

Avec le développement du basket dans le monde entier, les compétitions FIBA sont de plus en plus disputées. Même pour l'ogre Team USA. Malgré de grands talents individuels, la sélection américaine, dirigée par Steve Kerr, a toujours du mal à réunir ses meilleurs éléments.

Et même de cette manière, le fossé s'est considérablement réduit entre les Américains et le reste du monde. La preuve, sur les derniers tournois, la Team USA a été parfois bougée, et même battue à la Coupe du monde 2019 (7ème).

A l'approche du Mondial 2023, ce pays reste le favori pour la victoire finale. Mais avec un groupe très jeu et privé de ses stars, les Américains se retrouvent face à un vrai défi. Et Kerr à sa manière de gérer ce challenge.

"Complexe, ce n'est pas un mot que nous allons utiliser très souvent avec Team USA. Nous avons 6 semaines pour bosser.  Il faut donc comprendre conscience du peu de temps que nous avons et la vitesse à laquelle la compétition arrive. Le système le plus simple est donc souvent le meilleur. (...) Faire des choix dans la rotation ? Ce n'est pas facile, car on parle généralement de 12 titulaires en NBA... Ces gars sont des titulaires et de supers joueurs.

Mais au niveau FIBA, ça ne compte pas. Il n'y a aucun contrat à gagner. Personne ne va se faire échanger. On a seulement 6 semaines, j'attends le même investissement des gars, au niveau de l'énergie et de l'intensité, par rapport en 2021 (JO) et 2019 (Mondial)", a insisté Steve Kerr face à la presse.

Il y a également un autre élément à prendre en compte : Team USA joue avec une cible dans le dos. Tous les autres pays rêvent de faire chuter les Américains. Et désormais, certaines sélections ont clairement les armes pour rivaliser. A Steve Kerr de trouver la bonne formule.

Team USA est au complet pour le Mondial : c’est jeune et… prenable ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest