Trae Young trop influent et individualiste à Atlanta ?

L'incident entre Trae Young et Nate McMillan cache peut-être un souci un peu plus global entre le meneur et la franchise.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Trae Young trop influent et individualiste à Atlanta ?

Trae Young a fait son retour dans le groupe des Hawks cette nuit après s'être lui-même mis à l'écart lors du match précédent. Le retour s'est soldé par une défaite face à OKC, après avoir encore dilapidé un avantage conséquent. En apparence, les choses se sont arrangées avec Nate McMillan, puisque le meneur All-Star a rejoué. Il semblerait quand même que la relation entre Young et son coach ne soit pas idéale.

Sam Amick de The Athletic, qui a écrit l'article racontant l'incident, était dans le podcast de Raja Bell et Logan Murdock chez The Ringer. Il a détaillé ce qui s'est passé et les implications derrière cette prise de bec plus révélatrice qu'il n'y paraît.

"L'incident a eu lieu lors du shootaround. Trae était souffrant. Nate lui a demandé de participer quand même, parce qu'il fait partie des coaches qui veulent que le joueur soit là pour pouvoir lui parler du plan de jeu, etc... Trae a répondu non, parce qu'il travaillait sur sa récupération. Nate lui a dit que, dans ce cas, il pouvait choisir entre sortir du banc ou ne pas jouer du tout. Trae a choisi de ne pas jouer du tout.

On parle surtout de ce qui s'est passé vendredi, mais je pense que c'est un micro-événement autour d'un problème plus grand. [...] Pour moi, la réponse est claire. S'il faut prendre parti là-dessus, les joueurs choisiraient Nate McMillan. Il n'y a rien d'irréparable, on n'est pas sur quelque chose d'aussi toxique que d'autres situations dans la ligue, mais ce n'est pas très bon.

C'est aussi le signe que des gens au sein de la franchise trouvent que Trae Young a beaucoup de pouvoir, peut-être un peu trop, et que cette information est sortie pour lui faire un rappel à l'ordre".

Trae Young a acquis son statut et son influence au sein des Hawks grâce à la campagne 2021 jusqu'en finale de Conférence. En termes de niveau, il fait toujours partie des meilleurs meneurs de la ligue, mais c'est plutôt son leadership et une forme d'individualisme qui lui est reprochée. Il n'a finalement que 24 ans et encore le temps d'arriver à maturité dans tous les sens du terme.

Avec son contrat et ce qu'il a déjà accompli pour Atlanta, sa situation est dans tous les cas plus stable que celle de Nate McMillan, qui ne résistera sans doute pas à une saison décevante.

Trae Young a refusé de jouer contre les Nuggets après s’être brouillé avec son coach

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest