Le Jazz, champion NBA des gros craquages

Les joueurs du Utah Jazz ont souvent fait preuve d'une certaine fragilité quand ils menaient au score dans les dernières minutes.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le Jazz, champion NBA des gros craquages

Rudy Gobert a poussé des coups de gueule. Donovan Mitchell aussi. Mais rien ne change. Le Utah Jazz s’est encore une fois écroulé dans les dernières minutes pour finalement s’incliner après avoir compté une avance conséquente. Les joueurs de Quin Snyder menaient de 16 points (103-87) à un peu plus de 7 minutes du buzzer final. Ils ont encaissé un 24-4, laissant ainsi filer la victoire à des Golden State Warriors privés de Stephen Curry.

CQFR : Kevin Durant fabuleux mais vaincu, Klay Thompson on fire

Ce n’est donc pas la première fois que ça arrive. En réalité, le Jazz est même champion en la matière en NBA cette saison. Gobert et ses coéquipiers ont perdu 4 matches malgré une chance de l’emporter supérieur à 97% dans le quatrième quart-temps.

La probabilité et son mode de calcul étant un peu flou, notons donc que la formation d’Utah s’est inclinée contre les Los Angeles Lakers alors qu’elle comptait 12 points d’avance à 6 minutes de la fin. Elle a aussi gaspillé 15 pions en 10 minutes contre les San Antonio Spurs. Ou encore 16 longueurs en 9 minutes contre les Los Angeles Clippers.

Cette statistique témoigne finalement d’une vraie fragilité mentale au Jazz. Ça fait tâche. Et ça ne présage évidemment rien de bon pour les playoffs. Une élimination au premier tour pourrait d'ailleurs pousser les dirigeants à reformater sérieusement l'effectif.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest