Victime de racisme, Jeremy Lin ne donnera pas de noms

Pas question pour Jeremy Lin de dénoncer ses pairs après avoir été appelé « coronavirus » par un adversaire lors d’un match de G-League.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Victime de racisme, Jeremy Lin ne donnera pas de noms

Jeremy Lin tenait à défendre la cause de la communauté asiatique et notamment les insultes discriminatoires dont elle est victime aux Etats-Unis. Il a donc dénoncé sur Facebook le racisme qu’il pouvait lui aussi subir, même en étant un ancien joueur NBA émérite. Il a ainsi révélé avoir été appelé « coronavirus » par un adversaire lors d’un match de G-League.

Appelé « coronavirus », Jeremy Lin dénonce du racisme !

L’antichambre de la NBA mène désormais son enquête pour savoir qui a dit ça et à quel moment. Pour l’instant, l’affaire reste assez floue. Mais Lin ne compte pas balancer ses camarades.

« Je sais que vous serez déçu mais je ne vais pas humilier ou dénoncer quelqu’un. Quelle conséquence positive ça pourrait avoir de déchirer quelqu’un ? Tout ça ne résoudrait en aucun cas les problèmes de racisme envers ma communauté », explique l’ancienne star des New York Knicks.

Jeremy Lin voulait juste mettre la lumière sur une situation, sans forcément sans prendre à son agresseur verbal. Il préfère éduquer que réprimer. Néanmoins, on peut penser que la G-League risque de donner une sanction exemplaire si elle venait à éclaircir la situation et trouver l’auteur présumé des commentaires racistes.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest