Holmgren préféré à Wembanyama pour le titre de rookie du mois

Chet Holmgren a devancé Victor Wembanyama pour le titre de Rookie des mois d’octobre et novembre.

Benjamin MoubèchePar Benjamin Moubèche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Holmgren préféré à Wembanyama pour le titre de rookie du mois

Le premier titre de Rookie du mois de la saison n’a pas été décerné à Victor Wembanyama, mais à son rival, Chet Holmgren. La NBA a annoncé ce lundi la nomination du joueur du Thunder à l’Ouest, supplantant le Français qui était également en lice pour ce prix. À l’Est, Jaime Jaquez Jr a été récompensé.

Le premier choix de la draft accorde-t-il de l’importance à cette récompense? «Pas particulièrement, surtout quand nous perdons», avait-il avoué la semaine précédente, après un entraînement. Il est certain que le bilan désastreux des Spurs (3-16), qui ont perdu leurs 14 derniers matches, a joué contre lui dans cette course.

Podcast : Wembanyama vs. Chet Holmgren : qui sera Rookie of the Year ? Les étoiles montantes en NBA

Victor Wembanyama et Chet Holmgren : Deux rookies dans deux contextes très différents

Bien que Victor Wembanyama dispose de meilleures moyennes de points (+1,4), de rebonds (+1,9), de contres (+0,6) et d’interceptions (+0,4) que Chet Holmgren, avec le même temps de jeu, le lauréat est celui qui s’est montré le plus efficace. En effet, l’intérieur d’Oklahoma City s’est révélé bien plus adroit (+10 % aux tirs, +13,9 % à trois points) que celui de San Antonio. Il a également perdu 1,6 ballon de moins en moyenne pour le même nombre de passes décisives.

Deux critères majeurs distinguent ces deux joueurs : leur rôle et leur efficacité. «Wemby», directement impliqué dans 40,7 % des possessions de son équipe selon les données de Thinking Basketball, est déjà au centre du jeu des Spurs. Chet Holmgren, impliqué dans 30,3 % des possessions de son équipe, joue un rôle plus complémentaire au Thunder.

Apparemment plus mature et dans un contexte collectif plus favorable, aux côtés de Shai Gilgeous-Alexander dans la deuxième meilleure équipe de la Conférence Ouest, Holmgren est dans les conditions optimales pour performer. Il est donc nettement plus efficace que la moyenne, tandis que Victor Wembanyama reste en dessous de celle-ci. En moyenne, Holmgren marque 131 points pour 100 tentatives de tirs, soit 23,5 points de plus que son rival — un écart gigantesque.

La différence de contexte rend la comparaison complexe. À l’heure actuelle, Holmgren semble cependant avoir pris l’avantage sur Wembanyama dans la course au Rookie de l’année. La plupart des bookmakers américains le considèrent comme le clair favori pour ce titre.

Victor Wembanyama au-dessus de Chet Holmgren selon Arenas, pour une raison intéressante

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest