Glen Davis sur Wembanyama : « Un petit Bambi ou un bébé girafe »

Glen Davis est persuadé qu'il aurait pu gêner Victor Wembanyama s'il avait dû défendre sur lui. "Big Baby" a toujours le sens de la formule.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / Punchline
Glen Davis sur Wembanyama : « Un petit Bambi ou un bébé girafe »

Beaucoup de joueurs actuels (comme Draymond Green) ou d'anciens joueurs se font interroger sur la manière dont ils défendraient sur Victor Wembanyama s'ils devaient affronter le rookie français. Le dernier en date, Glen Davis, aka Big Baby, a livré une réponse assez audacieuse dans des propos relayés par Ben Golliver du Washington Post.

"J'aurais galéré avec sa longueur, mais son corps ? J'aurais mis des coups de physique avec ma poitrine. C'est soft. Ce gamin, c'était un petit Bambi l'autre soir, ou un petit bébé girafe. Je ne crois pas qu'il aurait pu supporter la douleur, j'aurais clairement utilisé mon corps". 

On rappelle quand même que Glen Davis rend quasiment 20 centimètres à Victor Wembanyama. Même si "Big Baby" était un joueur valeureux, qui a contribué au succès des Boston Celtics en 2008, affirmer qu'il aurait pu brutaliser le prodige des Spurs est un tout petit peu prétentieux. On aura dans tous les cas une réponse aux doutes sur la capacité de Wembanyama a résister à des défenseurs très physiques assez rapidement. Nombreux sont ceux qui ont prévu de contrer la taille du Français avec une intensité et une dureté à la limite de la légalité.

Draymond Green : son plan pour défendre sur Victor Wembanyama

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest