All-Star Game : Victoire de la Team LeBron, KD MVP

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kevin Durant a été élu MVP d'un All-Star Game 2019 où le fun a primé sur la compétitivité. La Team LeBron l'a emporté de 14 points.

1er QT : Team Giannis 53 - 37 Team LeBron

Giannis Antetokounmpo a dit qu'il venait pour gagner et, visiblement, il ne blaguait pas. Le 'Greek Freak' a attaqué ce All-Star Game comme n'importe quel autre match de saison régulière. Du coup, il était déjà à 16 points, 3 rebonds et 3 passes après un peu plus de sept minutes. Avec quasiment que des dunks. 12 des 21 premiers pions de son équipe, quand le match était encore serré (21-19). Sauf que son coéquipier Khris Middleton a sans doute rappelé à tout le monde pourquoi il aurait pu être invité au concours à trois-points. D'abord servi deux fois par Giannis, il a planté deux tirs primés. Puis un troisième avant d'envoyer Antetokounmpo au alley-oop. Middleton a même fini par inscrire un quatrième panier à trois-points, avec la planche en plus (39-26).

Premier écart creusé pour la Team Giannis. Bon évidemment, comme attendu, il n'y a quasiment pas de défense et le match ressemble à un concours de dunks, de gars qui courent d'un bon à l'autre du terrain et de trois-points en première intention. Ça va dans tous les sens. Entré en jeu (en même temps que Dwyane Wade), Dirk Nowitzki a fait le show en claquant deux switches de suite de trèèèèèès loin pour conclure le premier quart temps (53-37).

2ème QT : Team Giannis 95 - 82 Team LeBron

Nowitzki a enflammé une nouvelle fois la foule avec un troisième trois-points inscrit pour attaquer le deuxième quart. Après ça, l'Allemand, déjà cuit, pouvait aller reposer ses genoux de quarantenaires sur le banc. Surtout que le match prenait une tournure qui ne correspond pas à son grand âge : c'est parti en concours de dunk. Avec un Paul George en 360 pour ouvrir les hostilités.

Karl-Anthony Towns y est allé de son énorme tomar pour la Team LeBron mais le plus fort restait à venir. Plutôt à l'aise ensemble sur le terrain - ils jouent ensemble pour la deuxième année de suite au All-Star Game - Stephen Curry et Giannis Antetokounmpo ont fait fructifier leur bonne entente avec un alley-oop d'anthologie. Curry a balancé une passe avec rebond (au-dessus de Kevin Durant) délirante et Giannis a eu l'idée absurde d'aller la chercher à des kilomètres au-dessus du cercle. Le dunk de la soirée pour l'instant.

Curry a planté un trois-points après avoir manqué cinq tirs de suite (76-60). La Team LeBron a continué à prendre la sauce mais c'est le King en personne qui a lancé un 10-2 pour recoller à dix points. Blake Griffin et Khris Middleton ont répondu avec deux flèches primés. Au final, James et les siens sont revenus à 95-82 pour conclure une première mi-temps très offensive, très spectaculaire mais bien loin d'un match de basket.

3ème QT : Team Giannis 131 -  132 Team LeBron

On s'attendait à plus de sérieux au retour des vestiaires. Et bien ça ne sera pas pour tout de suite. Toujours pas de défense du côté de la Team LeBron qui prend l'eau mais sans en avoir vraiment quelque chose à faire. Les deux éternels amis LeBron James et Dwyane Wade ont pu reconnecter le temps de deux alley-oops, et c'est presque tout ce qui compte à ce moment-là. D'abord LBJ pour 'Flash' avant que ce dernier lui rende la pareille avec une très belle passe sur la planche. Après ça, le King peut aller se reconcentrer sur autre chose, il n'aura pas perdu sa nuit.

Malgré ça, l'écart reste largement favorable à l'équipe de Giannis. D'ailleurs, le Grec a le mérite de donner le ton pour ses coéquipiers. Il montre l'exemple en faisant preuve d'un peu plus d'envie que les autres joueurs présents sur le parquet. Et il était déjà à 29 points, 7 rebonds et 4 passes avec encore sept minutes à jouer dans le troisième quart. Un peu comme un match des Bucks quoi. Il a même mis son premier tir primé après avoir manqué les deux précédents (109-89).

En parlant de shoots lointains... c'est justement avec des bombes incroyables de dix mètres que le Team LeBron a fini par revenir. Grâce à Klay Thompson et un Damian Lillard révoltés. Les deux snipers ont enchaîné les missiles derrière l'arc. D'abord un premier de Lillard pour revenir à -8. Puis un autre de Klay pour passer à -5. Beal a mis le sien pour revenir à -2. Quelques instants plus tard, Dame égalisait avec un nouveau tir à neuf mètres. Puis un autre après la réponse adverse. Le meneur des Blazers a enfilé trois tirs de suite en étant un très gros mètre derrière la ligne à trois-points. Très fort. Et ça fait 127 partout. Le Team LeBron a même repris l'avantage sur un petit hook de Ben Simmons pour finir le troisième quart temps (131-132).

4ème QT : Team Giannis 164 - 178 Team LeBron

Le All-Star Game s'est alors mué en concours à trois-points. Bon, c'était déjà le cas depuis le début du match. Sauf que là il y avait encore plus de réussite en prime. Si Damian Lillard a fait chauffer la machine en fin de troisième quart, Stephen Curry avait l'air motivé pour s'approprier le show. Il a planté un énorme tir primé avec la faute de son pote Klay Thompson - ce qui a fait marrer les deux. Klay a enfin pu comprendre ce que tous les adversaires des Warriors ressentent soir après soir. Curry a aussi offert une superbe passe pour un tir primé de Middleton et il a marqué un panier spectaculaire avec la planche après avoir slalomé dans la défense adverse. Sauf qu'en face, ça dégaine aussi dans tous les sens. Thompson, Beal et Kawhi Leonard par deux fois de loin pour permettre à la formation de LBJ de garder les devants (153-155) à six minutes de la fin de la partie.

Kevin Durant a aussi ajouté une paire de trois-points dans ce qui ressemblait plus ou moins à un money time. Antetokounmpo a essayé de redonner du souffle à son équipe en montant au cercle avec un gros dunk avant de marquer un nouveau tir extérieur. Mais ses coéquipiers n'ont pas suivi. Ils n'ont plus suivi. Curry faisait un peu n'importe quoi et James en profitait pour faire gonfler l'écart à la suite d'un gros shoot à 3 sur la truffe de Joel Embiid. C'est donc à la faveur d'un 20-5 que le Team LeBron a pris dix points d'avance (158-168). A partir de là, le match était plié. Durant a juste ajouté un trois-points et un jump shot à mi-distance pour sécuriser son trophée de MVP d'un match conclu par un... dunk de Stephen Curry. Histoire de mettre un point d'orgue à une rencontre qui s'est encore une fois voulu plus amicale qu'autre chose. C'est le jeu depuis un moment maintenant. Ça reste plaisant. Rendez-vous l'année prochaine à Chicago !