Allen Iverson était plus dur à défendre que Kobe Bryant, selon Arenas

Gilbert Arenas a dû s'occuper d'Allen Iverson et Kobe Bryant au cours de sa carrière. Il a souffert face aux deux, mais un peu plus contre "The Answer".

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Allen Iverson était plus dur à défendre que Kobe Bryant, selon Arenas

Sur quel joueur était-il le plus compliqué de défendre sans prendre le bouillon ? La réponse à cette question posée à tous les joueurs retraités ou presque, est souvent une affaire de feeling et varie selon les cas. Gilbert Arenas, qui était lui-même un attaquant plutôt franchement emmerdant à affronter, a limité son choix à deux adversaires : Kobe Bryant et Allen Iverson. Pour cette fois, le "Black Mamba" n'a pas eu les faveurs de l'Agent Zero face à "The Answer". C'est ce qu'il a expliqué chez Fubo Sports.

"J'ai toujours dit qu'Allen Iverson était comme ce petit gars blanc au lycée qui jouait hyper dur, à 200 km/h à chaque fois. Ces gars qui arrachent un ballon ici, qui sautent quatre rangées dans les tribunes pour sauver un ballon... A chaque fois il se défaisait des situations et arrivait à scorer en s'arrachant.

Je préférais vraiment défendre sur Kobe Bryant que sur Allen Iverson. Kobe, tu savais qu'il allait chercher ses spots et profiter du jeu offensif de son équipe. Il recevait la balle, regardait s'il avait une bonne position et si ce n'était pas le cas, faisait la passe.

Allen, dès qu'il recevait le ballon, il essayait d'aller marquer. S'il ne pouvait pas, il donnait le ballon, mais il le redemandait tout de suite et essayait encore de marquer. Le pire, c'est si tu portais le numéro 3. Il ne fallait pas faire ça, sinon il prenait ça personnellement".

Allen Iverson : petit gabarit, impact de géant

Cette dernière phrase fait inévitablement penser à Michael Jordan et ses tirades dans The Last Dance, avec ses combats en mode auto-persuasion face à des adversaires qui n'avaient souvent rien demandé. Si vous voulez voir ce que donnait un affrontement entre Allen Iverson et Kobe Bryant, même à distance, on ne saurait trop vous recommander de visionner ou revisionner les Finales 2001 entre les Sixers et les Lakers. Ce game 1 où AI a couché les Lakers au Staples Center presque à lui seul est encore bien ancré dans les mémoires, même si la suite a été moins amusante pour son équipe.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest