« Amar’e Stoudemire n’est plus que l’ombre du joueur qu’il était »

Peter Vecsey a été très dur avec Stoudemire pour son match de retour.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
« Amar’e Stoudemire n’est plus que l’ombre du joueur qu’il était »
Mike Woodson avait choisi les Cavaliers pour remettre son All-Star en jeu vendredi soir. Une équipe qui restait sur 3 défaites de rang avec un écart moyen de plus de 20 points mais qui pouvait enfin compter sur le retour de Kyrie Irving pour rebooster son collectif. Alors que New York restait sur des victoires probantes et que l'on se demandait si Amar'e Stoudemire allait revenir en tant que 6e homme pour les Knicks, le coach intérimaire de Big Apple a préféré remettre Amar'e dans le cinq et redécaler Melo en 3. Résultat face aux Cavs : plus de défense, plus de rythme, plus de collectif et une équipe des Knicks qui retombait dans ses travers de début de saison. S'il est évidemment difficile de tout mettre sur le dos de Stoudemire, Peter Vecsey, célèbre éditorialiste new yorkais qui tient sa colonne dans le Post, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour critiquer les choix de Woodson et, surtout, l'état de forme actuel d'Amar'e.
"Amar'e n'a plus que le nom d'Amar'e. Il reste très peu de choses du joueur qu'il était l'année dernière." "Amar'e ne peut pas défendre sur un 3, un 4, un 5 ou même un palmier en pot. Il n'est pas non plus capable d'aider en défense." "Amar'e a donné l'impression que Samardo Samuels était un Karl Malone en puissance."
Des paroles dures mais qui peuvent avoir une certaine légitimité. En sortant Fields du cinq, un joueur qui prend peu de shoot mais qui apporte énormément au niveau du collectif, Woodson a retrouvé un groupe dans lequel Amar'e et Chandler ont du mal à trouver leurs espaces et où Melo avait perdu l'habitude d'évoluer. Moins présent dans la raquette, Anthony s'est contenté de 12 petits points et 1 rebond lui qui tournait à plus de 30 points et 7 prises de moyenne sur le mois d'avril. Résultat, à la mi-temps les Knicks n'avaient scoré que 34 points face au 13e de la conférence Est. Mais là où la présence de Stoudemire semble vraiment poser problème c'est en défense.
"Ses déplacements et son attitude en défense, c'est ce qui m'intéresse le plus", déclarait Woodson à propos de la défense de Stoudemire. "Ce qui m'importe le plus c'est de voir cinq gars sur le terrain qui s'aident les uns les autres en défense et se battent au rebond."
Stoudemire n'a jamais été un grand défenseur même lorsqu'il était en bonne santé. Dans le système de d'Antoni ce n'était pas vraiment un souci, mais avec Woodson et sa nouvelle culture défensive, Amar'e pourrait vite avoir l'air d'un gros boulet. Car s'il a compilé 4 contres en 28 minutes vendredi, ses 3 rebonds et son incapacité à tenir ses adversaires directs ont été flagrants et ont mis en lumière son manque de condition physique et ses carences en techniques défensives de base. Espérons maintenant pour les Knicks que ce premier match soit simplement une petite baisse de régime passagère après avoir décroché leur place en playoffs et espérons également pour eux qu'ils arrivent à se reprendre très vite en sortant par exemple un bon match face aux Hawks dans quelques heures.
Afficher les commentaires (26)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest