Andre Drummond apprend beaucoup grâce à Rasheed Wallace

Andre Drummond s'entraîne quotidiennement avec ce drôle d'animal qu'est Rasheed Wallace. Un bon mentor à première vue.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Il y a des profs particuliers que l'on imagine sérieux et assez stricts, comme Hakeem Olajuwon. A l'inverse, il y a Rasheed Wallace. L'ancienne star des Pistons s'occupe en ce moment d'Andre Drummond, l'intérieur talentueux mais encore un peu limité de Motown. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce dernier est ravi de sa collaboration avec le Sheed, fraîchement intégré à l'organigramme des Pistons après son bref retour sur les parquets avec les Knicks la saison dernière. Au programme des réjouissances, des H.O.R.S.E., des workouts "drôles et variés", mais également des moves poste bas que Drummond doit impérativement apprendre à développer pour prendre du galon sous les ordres du nouveau coach Maurice Cheeks.
"J'ai déjà appris plein de petits trucs à ses côtés. Il me dit que pour le moment on ne fait que des choses simples, mais qu'en fin de saison tout sera différent. Il m'a dit que je suis l'un des big men les plus rapides qu'il ait jamais vu. Il veut que je reproduise tous les mouvements qu'il m'enseigne dix fois plus vite que lui. Je suis hyper impatient de continuer avec lui", a expliqué Andre Drummond sur le site officiel des Pistons.
Si la direction des Pistons a demandé au Sheed de coller aux basques de l'ancien joueur de Connecticut, c'est pour coller aux exigences de Cheeks, désireux d'utiliser davantage les qualités du Sophomore cette année.
"Greg (Monroe) et moi allons recevoir la balle dans la raquette bien plus souvent. Donc le coach m'a demandé de travailler à fond en poste bas. Il m'a dit : 'Si je te donne souvent la balle, tu dois être capable d'en faire quelque chose pour ne pas me faire passer pour un idiot'. Donc je bosse mes hooks main droite, mes attaques de panier et toutes les choses pour marquer des paniers faciles".
Petite confession de la part d'Andre Drummond : défier Rasheed Wallace au H.O.R.S.E. est une énorme erreur, même à 38 ans.
"On en a fait un l'autre jour, ce n'était même pas drôle. Il m'a tout fait. Dans le coin avec les pieds derrière la ligne de sortie, derrière le panier, ou même avec deux balles... Je ne sais même pas pourquoi je me suis infligé ça".
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest