L’un des jumeaux Harrison affirme qu’il aurait battu Jordan en 1×1

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser Publié

Andrew Harrison n’a pas encore quitté le lycée qu’il pense déjà qu’il aurait pu taper le plus grand de tous.

Aaron et Andrew HarrisonAh la jeunesse. L’insouciance, le talent et bien souvent aussi, les conneries qui vont avec. Andrew Harrison, le frère jumeau d’Aaron et l’un des plus gros prospects lycéen de sa classe d’âge, n’a pas encore joué le moindre match NCAA avec Kentucky qu’il rejoindra l’an prochain qu’il estime déjà pouvoir s’offrir le scalp du plus grand joueur de tous les temps : Michael Jordan !

Alors que Michael Kidd-Gilchrist a eu l’honneur de se faire taper en un contre un par son proprio cette année (à 50 ans tout de même, c’est beau), Andrew lui pense qu’il aurait pu battre MJ du temps de sa superbe.

« Je pense qu’il aurait probablement rentré un panier par-ci par-là, mais après je me serais mis à le cadenasser et à scorer sur lui. Oui, je pense que j’aurais pu le battre », a-t-il expliqué à USA Today.

Il a même annoncé qu’il aurait pu le battre sur le score de 11-7. De son côté, Matt Jones qui rejoindra quant à lui Duke, a expliqué qu’il pensait que Michael Jordan n’aurait pas pu marquer plus de 5 points contre lui.

« Je me sens un peu généreux aujourd’hui, donc je pense qu’il pourrait marquer 5 points. Voilà comment ça se passerait. Je mettrai quelques paniers au début parce qu’il ne me prendrait pas au sérieux, ensuite je la jouerais à l’ancienne en allant au panier à chaque fois. Peu importe à quel point les fautes seraient petites, je demanderais la balle à chaque fois jusqu’à ce que je score. Ça serait une victoire longue et dure, mais je gagnerais. »

Andrew Harrison et Matt Jones auront peut-être tous les deux l’occasion d’expliquer tout ça de vive voix à MJ le week-end prochain lorsqu’ils participeront au Jordan Brand Classic. Le plus beau, ce serait qu’ils soient un jour draftés par Charlotte…