Anthony Davis ne sera pas tradé, « même contre Beyonce »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Alvin Gentry a manié l'humour pour rappeler qu'il n'y avait aucune chance qu'Anthony Davis soit tradé prochainement par les New Orleans Pelicans.

Alvin Gentry a de l'humour. Et on espère pour les New Orleans Pelicans qu'il ne rira pas jaune dans un an ou deux. Interrogé sur la perspective de perdre Anthony Davis dans un futur proche au cas où la superstar voudrait être tradée, le coach de NOLA s'est montré clair.

"Nous ne traderions Anthony Davis pour personne en NBA ou en dehors. Pas même Beyonce", a plaisanté Gentry dans des propos recueillis par ESPN.

L'ancien assistant de Steve Kerr chez les Warriors sait bien qu'un tel deal aurait été compliqué. Avec une fortune estimée à plus de 350 millions de dollars, l'artiste réclamerait sans doute un contrat max et placerait les Pelicans dans les abysses de la luxury tax et très nettement au-dessus du cap...

Pour rappel, Anthony Davis est sous contrat avec les Pelicans jusqu'en 2021, mais dispose d'une player option en 2020. Ce qui signifie qu'un coup de pression peut intervenir extrêmement rapidement si la situation ne lui plaît pas.