Atlanta Hawks, l’intersaison de tous les dangers

Après une saison régulière tout simplement exceptionnelle, les Atlanta Hawks ont connu des playoffs plus contrastés. L’avenir de la franchise va se jouer cet été…

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Atlanta Hawks, l’intersaison de tous les dangers
60 victoires pour 22 défaites, meilleure équipe de la conférence Est lors de la saison régulière, un bilan historique pour la franchise, Mike Budenholzer nommé coach de l’année, 4 joueurs sélectionnés pour le All-Star Game, un mois de janvier parfait (17-0), un jeu collectif brillant… Mais aussi des playoffs mitigés, de nombreuses blessures et finalement un sweep en finale de Conférence Est face aux Cleveland Cavaliers. Oui, la saison des Atlanta Hawks reste une véritable réussite, mais le plus dur va sûrement commencer pour eux. Car désormais, ils vont devoir confirmer. Et maintenant, c’est quoi la suite pour les Hawks ? Véritable équipe surprise de cette saison NBA, le groupe dirigé par Budenholzer va connaître un été turbulent. En effet, deux cadres de cette franchise, Paul Millsap et DeMarre Carroll, seront libres lors de la prochaine free agency. Si les dirigeants des Hawks ont bien évidemment la volonté de conserver les deux éléments, la situation reste assez compliquée et cette intersaison va déterminer l’avenir d’Atlanta.

Paul Millsap, la priorité de l’été !

La priorité des Hawks lors de la prochaine free agency, ça sera bien évidemment Paul Millsap. Depuis son arrivée il y a deux ans après 7 saisons au Utah Jazz, l’intérieur s’est imposé comme le véritable leader de cette équipe. Si le jeu collectif est la grande force du groupe de Budenholzer, Millsap reste le franchise player grâce à son expérience et son leadership. Malheureusement pour les Hawks, l’ailier-fort n’avait signé que pour deux saisons et il sera donc unrestricted free agent cet été. Et la concurrence risque d’être rude pour les Hawks car de nombreuses franchises vont s’intéresser à son profil. All-Star lors des deux dernières éditions du match des étoiles, il tourne à 16,7 points et 7,8 rebonds de moyenne sur la saison, des statistiques et une régularité qui devraient compter lors des prochaines négociations. Pour l’instant, Millsap a clairement gardé ses options ouvertes même s’il considère les Hawks comme sa famille.
« Je vais regarder toutes mes options, je vais regarder cette équipe, ce que nous avons construit ici jusqu’à maintenant. Je vais examiner toutes mes possibilités donc je ne peux pas prendre de décision maintenant. C’était une longue série, une longue année pour moi et l’équipe. Je vais laisser la pression redescendre, me relaxer et y penser un peu. Nous sommes une famille, les joueurs sont proches, ça va jouer un grand rôle dans la décision », a précisé Millsap pour l’AJC.
[superquote pos="d"]"Nous sommes une famille, les joueurs sont proches, ça va jouer un grand rôle dans la décision"[/superquote]Mais attention, « une famille » pourrait ne pas faire le poids face à une offre très importante d’un très gros marché. Car de nombreuses franchises vont avoir une grande masse salariale disponible cet été et des propositions de contrat maximum venant d’une équipe « médiatique » comme les New York Knicks (c’est un exemple, pas forcément une rumeur) ne seraient pas étonnantes. Après Utah, Atlanta, Paul Millsap pourrait avoir envie de découvrir une autre atmosphère, de se retrouver dans la lumière. En tout cas, pour conserver le joueur, les Hawks devront lui proposer au minimum un contrat avec un salaire annuel de 18 millions de dollars, pas une mince affaire quand on sait que la franchise aura « seulement » 23 millions de dollars disponibles cet été (sachant que « normalement », le #15 pick de la prochaine draft va prendre une partie de cet argent). Et dans le cas où les Hawks mettent le paquet sur Millsap, ils seront pratiquement obligés de faire une croix sur DeMarre Carroll !

DeMarre Carroll, tout va dépendre du prix…

Car Paul Millsap n’est pas le seul joueur du 5 majeur des Hawks en fin de contrat, DeMarre Carroll est également unrestricted free agent cet été. Sous-estimé en début de saison et payé 2 millions de dollars par an, l’ailier a véritablement explosé cette année et il s’est montré indispensable dans le collectif développé par les Hawks. Excellent défenseur, il a également trouvé sa place offensivement avec de bonnes statistiques sur l’ensemble de la saison : 12,6 points, 5,3 rebonds de moyenne. Pour résumer, Carroll est un super joueur de complément, le type de gars indispensable pour aller loin en playoffs. Pour sa deuxième très bonne année dans la ligue, il a confirmé tout son potentiel et à 29 ans, il devrait être l’un des grands animateurs de la free agency. Bien évidemment, DeMarre Carroll n’est pas un « max player », mais sa valeur a considérablement augmenté toute la saison et sa cote de popularité au sein de la NBA est en constante progression. D’après les insiders de la ligue, de nombreuses franchises vont tenter le coup avec lui cet été et des rumeurs annoncent des propositions de contrat à hauteur de 50 millions de dollars sur 4 ans, une belle récompense pour ce joueur. Sauf qu’à ce prix-là, les Hawks n’ont pratiquement aucune chance de le conserver. Après l’élimination de son équipe la nuit dernière face aux Cleveland Cavaliers, DeMarre Carroll est resté évasif sur son avenir au micro d'ESPN.
« Oui, je peux revenir à Atlanta. Mais je n’ai pas encore pensé à la Free Agency, mon agent Mark Bartelstein va s’en occuper. »
À 29 ans et après des premières années difficiles en NBA (donc des petits contrats), DeMarre Carroll va avoir envie de prendre un maximum d’argent après deux bonnes saisons. C’est logique et cet élément sera à prendre compte pour son avenir. Les Hawks ont parfaitement conscience que conserver à la fois Millsap et Carroll serait un véritable exploit.

Quel(s) mouvement(s) sont possibles ?

[superquote pos="d"]"J’espère qu’ils vont revenir pour avoir une autre chance ensemble", Jeff Teague.[/superquote]Mais les choses ne sont pas terminées pour les Hawks, ils ont encore la possibilité de prolonger les deux joueurs en dégageant une masse salariale plus importante. Tout d’abord, un trade du #15 pick lors de la prochaine draft est à envisager. En se débarrassant de cet élément pour un choix de draft d’une autre cuvée (2016, 2017, etc…), les Hawks s’épargneraient le contrat d’un rookie dans la masse salariale. Ensuite, des joueurs peuvent être sacrifiés pour avoir une flexibilité financière plus importante. Pour le moment, deux éléments des Hawks ont une valeur intéressante sur le marché, il s’agit de Mike Scott et Shelvin Mack. En cas de trade contre des futurs choix de draft, la franchise pourrait dégager environ 6 millions de dollars dans la masse salariale. En tout cas, des mouvements sont nécessaires pour faire revenir Paul Millsap et DeMarre Carroll.
« J’ai apprécié tous les instants  avec Millsap, il a fait de moi un meilleur joueur, je pense qu’il a aimé être avec nous, lui et Carroll aussi. J’espère qu’ils vont revenir pour avoir une autre chance ensemble », a souhaité Jeff Teague.
Pour combler le désir du meneur de jeu et de tous les supporters des Atlanta Hawks, les dirigeants de la franchise vont devoir se montrer actifs et malins lors de la prochaine free agency. Après une saison historique, la gestion de l’intersaison sera décisive pour cette équipe.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest