Austin Rivers : son record de 27 points peut-il être le déclic ?

Austin Rivers sort d'un match à 27 points face aux Wolves et espère bien en avoir terminé avec sa période de malchance.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Austin Rivers : son record de 27 points peut-il être le déclic ?
Depuis le début de la saison, Austin Rivers souffre. Il souffre sur le terrain et en dehors. Critiqué pour son manque de réussite au shoot, pour son manque de maturité et pour ses difficultés à produire du jeu pour les Hornets, le rookie a vécu un premier mois cauchemar. Mais la lumière pourrait finalement ne plus être trop loin. Dans la nuit de vendredi à samedi, ceux qui ont eu la chance de regarder la rencontre opposant les Hornets aux Wolves ont pu assister à un petit miracle. Austin Rivers, de retour dans le cinq de NOLA depuis 2 rencontres, a sorti le meilleur match de sa carrière. 19 points en première mi-temps, 27 points au total avec un magnifique 9/14 au shoot et 5/6 à trois-points. Celui qui tournait à moins de 30% de réussite en début de saison, commence enfin à ressentir le jeu et voit une réelle progression dans sa façon d'appréhender les matches.
"Les trois ou quatre derniers matches je commence enfin vraiment à être consistant et je commence enfin à comprendre qu'il suffit de respirer et de jouer", expliquait Austin Rivers. "Il faut trouver son rythme. Il faut savoir faire des choix. Savoir quand il faut y aller et quand il ne faut pas y aller, savoir lire la défense. C'est quelque chose qui prend du temps et j'ai l'impression qu'à chaque match je m'améliore un peu."
Le mois de novembre a été une longue traversée du désert pour le fils de Doc Rivers. Chaque match était un vrai combat et les trois premiers matches de décembre ont certainement été le summum du désespoir. 2/19 au shoot en cumulé sur ces 3 rencontres entre le 1er et le 5 décembre dont deux matches sans aucun panier réussi en plus de 42 minutes. Ce genre de passage à vide marque un sportif au plus profond de lui. Austin Rivers s'est remis en cause, il a cherché à s'améliorer, à trouver d'où venaient ses erreurs et a travaillé, dur, comme il le fait d'ailleurs depuis des années. Mais, comme il l'expliquait, c'est dans sa façon d'aborder chaque rencontre, qu'il semble avoir progressé depuis peu. Réintroduit dans le cinq majeur des Hornets depuis le 11 décembre, Austin commence enfin à montrer qu'il méritait sa sélection en 10e position de la dernière draft. Sur ces trois matches, Rivers tourne à 16,7 pts à près de 52% de réussite. Des stats très loin de ses standards de début de saison. Et même si les Hornets continuent de souffrir (6e défaite de rang), de nombreux signaux positifs sont présents. Ce soir, les hommes de Monty Williams chercheront à mettre fin a cette terrible série de défaites face aux Blazers de Nicolas Batum. Une tâche qui s'annonce compliquée mais Austin Rivers compte bien récidiver son exploit de vendredi pour tenter de redresser ses Hornets actuellement bons derniers de la conférence Ouest.
"Nous avons absolument besoin de gagner. Nous allons jouer de grosses équipes à l'extérieur, mais c'est comme ça. Il n'y a rien que nous ne puissions faire contre ça. Nous devons simplement garder la tête haute. C'est une longue saison et tout peut changer très vite."
Les Hornets vont enchaîner 4 matches à l'extérieur cette semaine : Portland, Golden State, les Clippers et les Spurs avant d'accueillir Indiana samedi prochain à domicile, soit 5 matches en 7 jours. On a déjà connu des programmes plus faciles pour se relancer...
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest