137 MIL
129 POR

2 mois d’arrêt pour Griffin, les Clips doivent-ils tanker ?

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Blake Griffin sera absent au moins huit semaines. Avec une telle avalanche de blessures, c'est à se demander si les Clippers ne feraient pas mieux de tirer un trait sur cette saison.

Les Los Angeles Clippers ont battu les Los Angeles Lakers mais ils ont perdu gros la nuit dernière. Blake Griffin, qui a été heurté à la jambe par Austin Rivers (et non par Lonzo Ball, désolé Doc Rivers), s'est blessé au genou. Selon Adrian Wojnarowski, il souffrirait d'une entorse du ligament. Pas de déchirure donc. Ce qui est déjà une bonne nouvelle en soi. Mais l'intérieur All-Star sera tout de même absent plusieurs semaines. Au moins huit. Soit deux mois sans leur meilleur joueur pour une franchise qui est déjà privée de trois autres de ses titulaires. Milos Teodosic, qui ne devrait pas revenir avant décembre, Patrick Beverley, out pour la saison, et Danilo Gallinari.

Cela commence à faire beaucoup. Pour les Angelenos, c'est peut-être le moment ou jamais pour se poser la question fatidique : faut-il tanker cette saison ? OK, le raisonnement peut sembler précipité. OK, perdre, c'est mal. Mais il peut y avoir beaucoup à gagner. Déjà parce que la draft 2018 est chargée en futures superstars. Pas seulement de bons joueurs prometteurs mais de possibles franchises players. Des Luka Doncic, des Marvin Bagley, DeAndre Ayton, Michael Porter Jr, etc.

Cette saison est d'ailleurs peut-être la dernière pour vraiment mettre en place une telle opération. La réforme du système prévoit que les franchises les plus faibles auront moins de chances de chopper le gros lot dès 2019. Les Los Angeles Clippers ne devaient évidemment pas faire partie de ces équipes à la lutte pour un choix de draft. Mais les Californiens occupent pour l'instant la neuvième place de la Conférence Ouest avec à peine trois victoires de plus que les Dallas Mavericks, derniers.

La blessure de Blake Griffin peut faciliter le tanking des Clippers

Ils sont donc plus près des playoffs que des profondeurs du classement. Mais sans Blake Griffin, ce groupe a déjà nettement moins de saveur. Surtout quand les autres scoreurs et playmakers sont out. Cela sent le show Lou Williams, fabuleux attaquant mais pur soliste, à plein nez. C'est laid et c'est susceptible de perdre plusieurs matches. Les Clippers pourraient donc rapidement surfer autour du douzième ou treizième rang.

C'est encore trop haut pour vraiment viser le top trois de la prochaine draft. Mais un move de plus peut changer la donne. Les rumeurs d'un éventuel transfert de DeAndre Jordan ont refait surface récemment. Les Angelenos peuvent essayer de récupérer un jeune joueur ou un pick en l'échange du contrat massif de leur pivot. Histoire d'entamer pour de bon la reconstruction. Si Jordan venait à partir en cours de saison, Los Angeles serait alors en meilleure position... pour perdre plus de matches. Et donc pour piocher plus haut à la draft.

D'autant plus que les Clippers ne disposent que de leur pick 2018. Celui de 2019 reviendra aux Celtics (il est tout de même protégé 1-14). Il ne serait pas complètement absurde d'essayer de maximiser les chances d'obtenir un super jeune prometteur capable de prendre un jour le relais d'un Blake Griffin souvent blessé. Après tout, c'est comme ça que les San Antonio Spurs ont choppé Tim Duncan...