120 TOR
102 MIL

Vainqueurs des Wizards, les Celtics rejoignent les Cavaliers en finales à l’Est

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Celtics ont remporté l'ultime manche de la série contre les Wizards cette nuit. Ils retrouveront donc les Cavaliers en finales de Conférence dès mardi.

C'est fait, les Boston Celtics sont en finales de Conférence pour la première fois depuis 2012. Ils sont finalement venus à bout des Washington Wizards au terme d'un ultime Game 7 d'une série intense, rythmée et passionnante. A l'image du dernier match pour la qualification. Comme lors des rencontres précédentes (un blowout mis à part), les deux équipes se sont rendus les coups tout au long de la partie.

[superquote pos="d"]14 des 26 points de Kelly Olynyk inscrits dans le quatrième QT ! [/superquote]Une fois n'est pas coutume, Boston a pris le meilleur départ. Avant de subir les foudres des Wizards, repassés devant à la pause. Les joueurs de Brad Stevens ont alors accéléré au retour des vestiaires. Marcus Smart et Isaiah Thomas (29 pts et 12 pds) ont inscrit trois paniers primés pour reprendre l'avantage en fin de troisième quart. Ce run de 9-0 s'est allongé en 18-2. L'avance s'est alors portée à 13 points en faveur des locaux. Mais même là, ils n'étaient pas vraiment à l'abri. Bradley Beal (38 pts) et ses coéquipiers ont passé un 7-0 pour revenir à six petits points (94-88).

Moment choisi par Kelly Olynyk pour marquer la rencontre de son empreinte. Le Canadien a joué le rôle du héros improbable des Boston Celtics. Il a inscrit 14 de ses 26 points dans les douze dernières minutes. Dont 12 en à peine trois minutes. 26, c'était son total cumulé sur les trois derniers matches. 14, c'était son record en playoffs avant son coup de chaud cette nuit. Olynyk a donc converti 10 de ses 14 tentatives pour assurer aux Boston Celtics une place en finales à l'Est.

La dernière fois qu'ils ont atteint ce stade de la compétition, en 2012 donc, ils étaient tombés face au Miami Heat de LeBron James. Ce sont désormais avec les Cleveland Cavaliers qu'ils vont croiser le fer. Mais avec toujours le même but : battre le King pour la première fois depuis 2010.

Le coup de chaud de Kelly Olynyk pour qualifier les Boston Celtics

Via ESPN