Bradley Beal, une réaction et une saison de champion

Bradley Beal, une réaction et une saison de champion

Dans la saison compliquée des Washington Wizards, l'arrière Bradley Beal impressionne et affiche ses qualités de franchise player.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Jusqu'à maintenant, la saison de Bradley Beal n'a pas été reconnue à sa juste valeur. Dans une (très) faible équipe des Washington Wizards, le talent de 26 ans se démultiplie. Avec l'objectif de gagner un maximum de matches. Et malgré ses performances XXL, l'arrière n'a par exemple pas été retenu pour le All-Star Game. Le bilan de son équipe ne parlait bien évidemment pas en sa faveur. Mais c'est tout de même la première fois dans l'histoire qu'un joueur avec de telles statistiques (28,7 points, 4,5 rebonds et 6,4 passes décisives de moyenne à l'époque) ne participait pas au match des étoiles. Loin de se laisser abattre par cette non-sélection, Beal a encore accéléré depuis le All-Star Break.

En l'absence de John Wall, le natif de Saint-Louis a pris les commandes de cette équipe cette saison. Et malgré un effectif d'une qualité assez pauvre, il a réalisé des miracles. Pour un bilan de 24 victoires et 40 défaites. Actuellement 9ème de la Conférence Est, Washington peut encore rêver d'une qualification pour les Playoffs grâce aux performances exceptionnelles du numéro #3.

Bradley Beal a bien réagi

Dans une forme absolument époustouflante ces dernières semaines, Beal avait tout de même marqué le pas face au Miami Heat (89-100) lundi. Avec un vilain 0/9 aux tirs dans le 4ème quart-temps, il avait connu une grosse panne, qui a sans surprise entraîné la défaite de son équipe. Mais comme un grand compétiteur, le patron des Wizards n'a pas déçu deux fois de suite. Après une première période difficile, Beal a relancé la machine la nuit dernière contre les New York Knicks (122-115). Bien aidé par la défense parfois hasardeuse de ses adversaires, il a régalé et a planté 40 points sur cette partie. Cette saison, il s'agit tout simplement de la 11ème fois qu'il réalise un match à 40 points ou plus.

"J'ai détesté la façon dont j'ai terminé le dernier match (contre Miami, ndlr). Pour réagir de cette manière, ce qui m'a aidé, et ce qui nous aide en tant qu'équipe aussi, c'est quand nous nous amusons sur le parquet. Nous aimons jouer les uns pour les autres. Nous sommes responsables les uns pour les autres. Et surtout, nous adorons jouer à ce sport ensemble", a apprécié Bradley Beal pour les médias.

Un discours collectif après une prestation individuelle aboutie pour porter son équipe à la victoire. Un discours digne d'un leader.

Une récompense avec les All-NBA Teams ?

Pour être récompensé de cette belle saison (30,6 points, 6,1 passes décisives et 4,2 rebonds de moyenne), Beal espère toujours mener les siens en Playoffs. A l'approche du sprint final, cette mission s'annonce tout de même très difficile. Malgré ses coups d'éclats, il est parfois un peu trop seul. Et actuellement, son équipe compte tout de même 6 victoires de moins que les Brooklyn Nets et l'Orlando Magic, respectivement à la 7e position et 8e place. Autant dire qu'il faudra des performances exceptionnelles du #3 pick de la Draft NBA 2012 mais aussi la déroute d'une équipe devant Washington pour espérer un miracle. De notre côté, malgré le bilan négatif de la franchise de DC, on pense à une autre récompense pour lui. Une sélection lors des All-NBA Teams. Et son entraîneur Scott Brooks partage cette idée.

"Les All-NBA Teams ? Je pense qu'il y a une belle possibilité pour lui. Sur cette saison, il est l'un des 10 meilleurs joueurs. Il l'a prouvé encore et encore. Il est constant. En plus, ce gars a été un vrai leader pour nous. Il a permis à sa franchise, malgré de nombreuses blessures, de rester compétitive. Franchement, ça serait difficile pour moi de trouver 10 joueurs meilleurs que lui cette saison dans la NBA", a estimé Scott Brooks.

En tant que coach, Brooks milite logiquement pour son joueur. Sur les 10 dernières années, 11 joueurs ont déjà réussi à être présents dans les All-NBA Teams malgré une non-sélection au All-Star Game. C'est donc possible pour le leader des Wizards. Mais en réalité, la concurrence reste très importante. Et Bradley Beal va donc devoir continuer sur ce rythme fou pour avoir une chance de figurer parmi les heureux élus. Il s'agirait en tout cas d'une reconnaissance méritée pour une saison impressionnante sur le plan individuel.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest