Bradley Beal a tenté de recruter au All-Star Game

BasketSessionPar BasketSession Publié

Bradley Beal a tenté de convaincre des stars de le rejoindre aux Washington Wizards. Bon courage à lui...

L’un des centres d’intérêt de ce All-Star Game 2019 était de voir les interactions qu’auraient LeBron James avec les autres stars de la ligue. On sait que le King veut à tout prix attirer un gros nom aux Los Angeles Lakers cet été et ce week-end était une occasion en or - aka pas de menace de tampering - pour tenter de séduire une star. On ne sait bien évidemment pas si LBJ l’a fait, mais il y a bien un joueur qui en a profiter pour tenter de recruter. Malgré des perspectives d’avenir pas franchement folichonnes pour les Washington Wizards, Bradley Beal a de son propre aveu fait de son mieux pour vendre la capitale à certains de ses collègues pendant les festivités.

« Bradley Beal a dit qu’il ne pouvait pas donner les noms, mais qu’il essayait de recruter activement au All-Star Game des joueurs pour le rejoindre à D.C. avec les Wizards. Certains joueurs sont même venus directement lui poser des questions » a relaté Chase Hughes, de NBC Washington.

C’est évidemment tout à l’honneur de Bradley Beal de tenter de faire venir aux Washington Wizards des gros joueurs. Un Beal qui a par ailleurs fait savoir qu’il espérait rester sur le long terme dans la franchise.

Reste à savoir pourquoi et comment une star pourrait le rejoindre là-bas. Les perspectives d’avenir de D.C. sont quand même bien limitées et la franchise n’a pas fait grand-chose ces dernières saisons pour être séduisante. Le duo Beal-Wall n’a jamais fait mieux qu’une saison à 49 victoires (il faut remonter à 1979 pour un exercice à plus de 50 succès). Et le front-office n’a jamais réussi à leur adjoindre un poster suffisamment bon. Pas très excitant pour un joueur voulant jouer le haut du tableau, surtout avec la blessure de John Wall.

Surtout, les Washington Wizards ne semblent avoir aucune marge de manoeuvre pour changer les choses. Ils n’ont clairement pas la masse salariale pour signer un gros contrat. Ils n’ont pas non plus les contreparties suffisantes pour monter un deal. Et ce même s’ils avaient choisi de se séparer de John Wall, dont la blessure le rend nettement moins attractif.

Bref, Bradley Beal va avoir du boulot s’il veut vendre ces tristes Wizards à une star…