Des sanctions light pour Ingram, Rondo et Paul

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

La ligue a tranché. Brandon Ingram a pris 4 matches de suspension après la bagarre entre Lakers et Rockets. Rajon Rondo s'en sort avec 3, Chris Paul avec 2.

Ça faisait tellement longtemps qu'une vraie bagarre n'avait pas éclatée en NBA qu'on ne savait pas trop à quoi s'attendre en termes de sanction. L'altercation entre Rajon Rondo et Chris Paul, puis l'intervention de Brandon Ingram, n'ont finalement pas coûté trop cher aux belligérants. La ligue a annoncé les sanctions prononcées ce dimanche.

- C'est Ingram, au départ de l'échauffourée (lorsqu'il a poussé James Harden), puis à l'arrivée (pour son coup de poing en deuxième lame sur Chris Paul), qui a été le plus sévèrement pénalisé. L'ailier des Lakers sera suspendu pour 4 matches. Il manquera deux matches face aux Spurs, un contre Phoenix et un face à Denver.

- Rajon Rondo, qui a "connecté" avec le visage de Chris Paul à deux reprises sur des coups de poing, a lui pris trois matches. La ligue n'a a priori pas considéré qu'il avait envoyé un crachat au visage de "CP3". Le meneur reviendra pour le second match face aux Spurs, le 28 octobre prochain.

- Enfin, Chris Paul, auteur d'une sorte de fourchette dans les yeux de Rondo et d'un coup de poing au visage de ce dernier, prend deux matches. Il en a déjà purgé un cette nuit, lors de la défaite des Rockets sur le parquet des Clippers. Les Rockets n'ont dû coup pas pu avoir accès aux plans secrets du Staples Center comme "CP3" leur avait promis l'an dernier...

Sur une saison de 82 matches, ces sanctions ne pèsent pas lourd. En revanche, un contentieux s'est installé entre deux équipes qui pourraient se retrouver en playoffs. Ca ne peut pas être une mauvaise nouvelle pour le spectacle. On espère juste que ça se traduira plutôt sur le terrain en termes de jeu qu'à coups de mandales.