Buddy Hield : « Si les Kings ne me veulent pas, j’irais voir ailleurs »

Buddy Hield, qui est éligible à une extension de contrat avant lundi, a commencé à mettre la pression sur les Sacramento Kings.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Buddy Hield : « Si les Kings ne me veulent pas, j’irais voir ailleurs »

Les joueurs draftés en 2016 ont jusqu'à lundi dernier délais pour trouver un accord avec leur franchise en vue d'une éventuelle prolongation de contrat. En cas d'échec des négociations, ils deviendront free agent protégé en juillet prochain. Pour Buddy Hield, ça pourrait même aller plus loin. L'arrière des Sacramento Kings a fait comprendre qu'il serait même prêt à signer pour une autre équipe à l'intersaison si sa franchise ne lui offrait un deal intéressant.

"Si ça ne se fait pas... alors peut-être que je me chercherais une nouvelle maison. J'adore Sacramento mais s'ils ne me veulent pas ici et qu'ils n'ont pas l'impression que je suis un membre du noyau dur... J'aime la loyauté. S'ils ne me veulent pas ici, j'irais voir ailleurs", déclarait le jeune homme de 26 ans.

C'est envoyé. Buddy Hield avait visiblement un message à faire passer à ses dirigeants. C'est une manière de leur mettre de la pression. Les Kings lui auraient proposé 90 millions sur quatre ans. Une offre jugée insuffisante par l'arrière qui cherche un contrat de 110 millions sur quatre ans.

Hield tournait à 20 points par match la saison dernière.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest