Byron Scott : « D’Angelo Russell me rappelle Chris Paul au même âge »

Byron Scott en est persuadé : il a fait le bon choix en snobant Jahlil Okafor au profit de D'Angelo Russell qu'il considère comme l'une des futures "superstars" de la ligue.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
C'ela restera l'une des grosses surprises de la Draft 2015. Plutôt que de sélectionner le très attendu Jahlil Okafor, les Los Angeles Lakers ont finalement dirigé leur choix vers D'Angelo Russell. Une décision surprenante aux yeux de nombreux observateurs mais pas pour Byron Scott, persuadé que le meneur de Kentucky possède un potentiel beaucoup plus important que le futur pivot des Sixers.
« Nous avons pris le meilleur joueur disponible », s'est justifié le coach angeleno auprès du L.A. Times. « Nous l’avons vu à l’entraînement. Nous avons vu ses mixtapes à Ohio State… Nous avons vraiment senti que ce gamin était spécial. Cela n’a pas été une décision facile mais c’était un choix qui allait de toute façon nous permettre de nous renforcer. Je pense qu’Okafor deviendra un bon pivot dans cette ligue mais j’estime que D’Angelo a une chance de devenir une superstar. »
Il aura toutefois fallu deux work-out au jeune meneur pour convaincre les Lakers de miser sur lui. Encore sceptique à son égard après un premier test, le staff californien a finalement été séduit lors d'une deuxième séance en trois-contre-trois que le jeune prospect a ébloui de toute sa classe. Dès lors, le choix de sélectionner D'Angelo Russell est apparu come une évidence...
« Quand il est revenu, il a participé à des trois contre trois et c’est là que l’on a vu ses qualités de leader », se souvient Scott. « Il a cette capacité à passer le ballon et à rendre les autres joueurs meilleurs. Il est capable d’attaquer le cercle et marquer des 3-points. »
Des qualités qui rappellent à Byron Scott celles d'un certain Chris Paul qu'il avait dirigé lors des débuts professionnels à NOLA. Et à en croire le technicien, le gamin de 19 ans a le talent nécessaire pour suivre les pas de son illustre aîné.
 « Il veut devenir un grand joueur. Mais il doit aller le chercher. Il doit venir bosser dur tous les jours.Je pense qu’il  peut devenir l’un des meilleurs meneurs de jeu que j’ai pu avoir. A l’heure actuelle, il me rappelle Chris Paul quand il avait 19, 20 ans. De ce que j’ai vu lors des work out, il est à ce niveau. »
   
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest