Les Lakers changent de cinq, le résultat reste le même

Byron Scott a décidé de retoucher une partie de son cinq majeur hier soir contre New Orleans. Carlos Boozer et Jeremy Lin en font fais les frais.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Lakers changent de cinq, le résultat reste le même
Carlos Boozer ruminait sur le banc au coup d'envoi de la rencontre entre les Los Angeles Lakers et les New Orleans Pelicans. Que ce soit à Utah, à Chicago ou cette saison à Los Angeles, l'ancien All-Star n'était plus habitué à débuter les matches parmi les remplaçants. Il n'avait plus été dans une telle situation depuis la saison... 2005-2006 ! Byron Scott n'avait plus le choix. Les Angelenos sont à la rue depuis le début de la saison et le coach a donc décidé de sacrifier Boozer et Jeremy Lin, titulaires relégués sur le banc hier soir.
"Regardez notre bilan (5-16 après la défaite contre les Pelicans), nous nous devions de faire des changements ! Du moins je pense que je devais en faire. C'était évident et ce changement avait pour but d'améliorer notre défense. J'y pensais depuis déjà cinq matches", assure Byron Scott.
Avant-dernier de la Conférence Ouest, les Los Angeles Lakers 111,9 pts sur 100 possessions depuis le début de la saison. La défense des Californiennes est la plus perméable de la ligue et Carlos Boozer, tout comme Jeremy Lin, sont réputés pour leurs lacunes dans ce domaine. Ronnie Price et Ed Davis, l'une des rares satisfactions de la saison, ont donc été intronisés dans le cinq. Ce qui n'a pas empêché les hommes de Byron Scott d'encaisser 104 points encore hier soir. Price et Davis ont respectivement inscrit 3 et 12 pts (en 26 et 30 minutes de jeu) et ils affichent tous les deux un différentiel de -8. Lin a lui aussi marqué 3 petits points en 19 minutes (-9) et Boozer a planté 12 pts en 23 minutes. Les changements ne se sont clairement pas ressentis sur cette rencontre mais Ed Davis est un jeune intérieur prometteur et il serait judicieux de lui accorder du temps de jeu. C'est un meilleur rebondeur que Carlos Boozer mais aussi un meilleur défenseur. Quant à Jeremy Lin, il n'a jamais su former un backcourt complémentaire avec Kobe Bryant.
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest