Quand Shaq a fait comprendre à Channing Frye qu’il ne pouvait pas jouer pivot

Parfois, on peut faire 2,13m, croire qu'on peut jouer pivot en NBA, puis avoir un grand moment de solitude et de réalisation. C'est le cas de Channing Frye.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Shaq a fait comprendre à Channing Frye qu’il ne pouvait pas jouer pivot

Il y a parfois des moments où un joueur réalise que les certitudes qu'il avait sur lui-même et ses capacités étaient sans doute erronées. Channing Frye, l'ancien intérieur des New York Knicks, des Phoenix Suns ou des Cleveland Cavaliers, a raconté le sien dans l'émission Road Trippin, en présence de ses ex-coéquipier LeBron James et Richard Jefferson.

Tout au long de sa carrière, Frye a été du genre intérieur stretch et plutôt utilisé au poste 4 qu'au 5, malgré ses 2,13m. Voici pourquoi.

"J'étais explosif à la fac ! Je dunkais et j'étais un vrai pivot. Puis est arrivée mon année rookie en NBA.

Ils m'ont demandé de défendre sur Shaq. Et là je me suis dit : ça ne va pas le faire ! Ce n'est pas ce que je suis (rires). Je ne pouvais pas du tout défendre sur des pivots.

Quand j'ai commencé, il y avait Shaq, Yao Ming, Dikembe Mutombo, Tim Duncan... Et même des mecs balèzes comme Jahidi White".

On était pas du tout prêts pour la référence à Jahidi White, qui était gaulé comme un buffle et auquel on n'avait plus pensé depuis des millénaires.

Channing Frye doit sans doute se dire, comme pas mal d'intérieurs plus doués pour le shoot que pour les rudes batailles dans la peinture, qu'il aurait dû naître 10 ans plus tard pour être dans l'air du temps.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest