Chase Budinger : « J’ai abandonné de l’argent pour revenir à Minnesota »

Chase Budinger espère prendre sa revanche sur la saison dernière et réussir une saison pleine avec les Wolves. Raison pour laquelle il a refusé d'autres propositions plus intéressantes sur le plan financier.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chase Budinger : « J’ai abandonné de l’argent pour revenir à Minnesota »
Victime d'une déchirure du ménisque qui l'a limité à 23 matches la saison dernière, Chase Budinger a certainement dans la bouche un arrière-goût de revanche à l'heure de se préparer pour l'année prochaine. Pourtant, après une pré-saison et un début de mois de novembre 2012 plus qu'encourageants, l'ailier des Wolves était attendu comme l'une des révélations dans le camp de Minnesota. Mais en revenant mi-mars alors que les Timberwolves étaient déjà distancés dans la course au playoffs, Budinger n'a jamais retrouvé son éclat de début de saison. Une situation qui le motive encore plus en vue du l'année à venir.
« Cela a été extrêmement difficile. Je sentais vraiment que ça allait être l’année durant laquelle j’allais exploser », a confié Chase Budinger au Star Tribune.   « Je sentais mon niveau de jeu s’élever et je me suis blessé. C’était très frustrant. J’ai donc un peu d’animosité. Je veux revenir et montrer à tout le monde quel genre de joueur je suis capable d’être. »
En prolongeant avec la franchise de Minneapolis, il espère désormais oublier une saison cauchemar et revenir encore plus fort. Et s'il a choisi de continuer de porter le maillot des loups plutôt que de répondre aux sollicitations d'autres équipes, c'est avant tout parce qu'il pense pouvoir progresser sous la houlette de Rick Adelman.
« Cela n’a vraiment pas été une décision difficile à prendre pour moi. Par contre, la seule chose c’est que j’avais une autre offre plus importante financièrement. J’ai abandonné de l’argent pour revenir à Minnesota. Vous savez que je suis le genre de joueur qui ne coûte pas cher. Donc abandonner de l’argent est toujours difficile. Mais je savais que revenir à Minnesota était le meilleur choix, la meilleure opportunité pour moi. C’était le meilleur endroit pour grandir en tant que joueur et pour jouer les playoffs. Nous sommes une équipe jeune et nous pouvons grandir ensemble. »
Grandir ensemble à l'inverse de la saison dernière où les Wolves affichaient de grandes ambitions avant de voir leur effectif décimé par les blessures de ses cadres.
« Je suis vraiment heureux », poursuit un Budinger qui a prolongé pour trois et 16 millions de dollars. « L’an dernier, quand nous étions en bonne santé, nous avons très bien joué. »
Et avec Kevin Martin dans leurs rangs, Chase Budinger et les siens sont donc déterminés à réussir une saison pleine et retrouver les playoffs.
« Il aime se sentir à l’aise. Et quand il l’est, c’est là qu’il est le meilleur. C’est ce qu’il va obtenir avec coach Adelman. Il jouera son meilleur basket avec lui. »
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest