117 CHA
119 MEM
112 ORL
97 PHI
140 BOS
133 WAS
102 HOU
93 LAC
129 MIN
114 SAS
120 LAL
94 GSW
106 POR
114 TOR

Ça n’a jamais été autant le bordel aux Cavaliers

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les joueurs eux-mêmes décrivent un vestiaire et une franchise des Cleveland Cavaliers où les dysfonctionnements n'ont jamais été aussi nombreux.

Il faut bien comprendre à quel point il est difficile d'enchaîner les saisons NBA extrêmement longues en gardant la même fraîcheur physique et mentale pour disputer les finales chaque année. Extrêmement difficile. Et voilà qui en dit déjà long sur l'accomplissement de LeBron James, en course pour une huitième finale de suite. C'est tellement difficile que certains joueurs des Chicago Bulls 96-98 (Steve Kerr notamment) pensent que les taureaux ne seraient pas allés en finales même si Michael Jordan n'avait pas pris sa retraite avant le lockout de 99. L'amour ne dure que trois ans, paraît-il. Passée cette date, les joueurs finissent par avoir du mal à se supporter. Les futilités deviennent des montagnes. C'est peut-être exactement ce qui se passe en ce moment aux Cleveland Cavaliers.

Selon Dave McMenamin, insider ESPN qui suit la franchise au quotidien, un joueur des triples finalistes lui a récemment avoué que les dysfonctionnements étaient "pires que jamais" au sein du groupe.

Un paquet de rumeurs ont effectivement déjà été rapportées dans la presse. LeBron James aurait été critiqué. Tyronn Lue aurait été critiqué. Isaiah Thomas aurait été critiqué. Kevin Love en aurait pris plein la poire. En début de saison, l'arrivée de Dwyane Wade et le licenciement de Richard Jefferson avaient aussi apporté leur lot de tensions. Bref, c'est vraiment le bordel.