Clippers : Le coup de gueule de Marreese Speights

Alors que les Clippers ont encore subi la loi des Warriors, Marreese Speights tire le signal d'alarme et appelle ses nouveaux coéquipiers à se remettre en question.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Clippers : Le coup de gueule de Marreese Speights
Parti rejoindre les Clippers cet été après trois ans à Golden State, Marreese Speights a pu cette nuit se rendre encore un peu plus compte de l'écart de niveau qui sépare sa nouvelle formation de son ancienne équipe. Alors que les hommes de Doc Rivers se sont une nouvelle fois montrés incapables de rivaliser avec Stephen Curry et sa bande, l'ancien intérieur des Dubs a tenu à rappeler à quel point ses coéquipiers vont devoir afficher de sérieux progrès pour espére rivaliser un jour avec les champions NBA 2015.
« Ils font vraiment bien circuler le ballon », a-t-il d'abord expliqué à l'OC Register. « Ils font participer tout le monde et ils défendent très bien en équipe. Ils capitalisent sur nos erreurs. Nous avons perdu beaucoup de ballons dans le premier quart et ils ont su en profiter. »
L'ancien Gator commence également à s'agacer de voir ses nouveaux coéquipiers se laisser gagner par la frustration jusqu'à en oublier que la réussite d'une équipe se construit avant tout sur sa force collective et non pas sur ses individualités.
« Pour commencer, nous devons laisser arbitres tranquilles », insiste-t-il. « Les gars doivent se sacrifier et faire autre chose que de scorer ou de chercher à remplir des objectifs personnels. Il faut qu’on essayer quelque chose de nouveau. Cela fait quatre ou cinq ans qu’ils font ça et ça ne fonctionne pas. Il est temps d’essayer autre chose. »
Sans un changement de cap significatif, "Mo" Speights craint que l'histoire se répète pour des Clippers qui ont pris la mauvaise habitude de subir la loi des Warriors au cours des dernières saisons.
« C’était ce que disait le scouting report quand on jouait les Clippers », se rappelle l'ancien intérieur de 29 ans. « Ça a toujours été ainsi, notamment avec les Warriors, quand on jouait contre les Clippers. Il suffit de leur faire mal deux ou trois fois et ils vont prendre un coup au moral. C’est ce qui s’est passé ce soir et nous devons trouver un moyen de surmonter ça. Il ne faut plus penser à ce match. C’est fini. Ils nous ont battus. Et nous perdons souvent dernièrement. »
Après un départ en trombe, l'heure est en effet à la remise en question pour des Clippers qui ont perdu cinq de leurs sept derniers matches et qui n'en finissent plus de perdre du terrain sur leurs rivaux d'Oakland, premiers à l'Ouest et déjà détenteurs du meilleur bilan de la ligue 19 victoires pour seulement 3 défaites.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest