Conflit NBA/Chine : des franchises s’attendent à une baisse significative du salary cap

La crise avec la Chine peut-elle avoir un impact conséquent sur le salary cap ? Certaines franchises envisagent sérieusement cette possibilité

N.SPar N.S | Publié
Conflit NBA/Chine : des franchises s’attendent à une baisse significative du salary cap

Le tweet de Daryl Morey s'annonce comme une catastrophe économique pour la NBA. Depuis plus d'une semaine, la Chine multiplie les annonces comme l'annulation de certains accords avec la ligue, notamment pour les sponsors. Même si plusieurs protagonistes comme Adam Silver tentent de désamorcer le conflit, il apparaît évident que certaines décisions semblent irréversibles. À quel point cette crise diplomatique peut-elle impacter la NBA ? D'une part par les sommes énormes émanant de la Chine. Aujourd'hui, cela correspond à 10% des recettes globales. Un autre point inquiète particulièrement les franchises, le salary cap. En constante augmentation depuis plusieurs années, cette limite de salaire est aujourd'hui fixée à 109 millions de dollars. L'an prochain, l'estimation atteint même les 116M. Sauf qu'au vu de la situation, il n'est pas impossible que la Ligue révise sa position. Yahoo ! Sports rapporte qu'au moins cinq équipes envisagent un scénario catastrophe avec une baisse de 10 à 15% du salary cap.

Cela aurait des conséquences importantes puisque la plupart des franchises auraient donc à payer la luxury tax après deux dernières intersaisons mouvementées. Plus encore, les salaires en général seraient également fortement impactés pour les futurs free agents, notamment ceux qui souhaitent un contrat max. À plus court terme encore, les franchises pourraient faire le dos rond au niveau des trades et attendre de voir comment le vent tourne pour prendre ou non des risques sur le marché.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest