Coupe du Monde, gr. H : Un groupe de la mort… tronqué ?

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Fin de notre tour d'horizon des poules de la Coupe du Monde avec le Groupe H composé de l'Australie, du Canada, de la Lituanie et du Sénégal.

Coupe du Monde, Groupe H : Australien, Lituanie, Canada, Sénégal.

Sur le papier, c’était la poule la plus disputée du tournoi. Même éventuellement l’une des plus relevée, même si elle manque d’un vrai prétendant au titre. Elle comptait de base trois outsiders. Trois candidats à une médaille. Ça aurait pu être la plus excitante du premier tour. Mais les forfaits des uns et des autres ont un peu fait baisser l’engouement autour de ce groupe H. Notamment ceux du Team Canada. Les Nord-Américains se sont pointés avec une liste potentielle d’une dizaine de joueurs NBA. Un peu à l’image de leurs voisins états-uniens, les stars ont finalement déserté la sélection tour à tour.

Andrew Wiggins, R.J. Barrett, Jamal Murray, Shai Gilgeous-Alexander, Tristan Thompson… tous ont décliné l’invitation. Puis Kelly Olynyk s’est blessé. Il ne reste désormais plus que trois joueurs étiquetés NBA dans l’effectif : le solide Cory Joseph, Chris Boucher et Khem Birch. Ça fait moins rêver. Ce n’est sur cette Coupe du Monde que les Canadiens bouleverseront la hiérarchie basket.

Le Sénégal aurait pu être une équipe poil à gratter. Ils n’ont pas eu de chance en se retrouvant dans cette poule parce que cette formation a du talent. Mais Gorgui Dieng et Tacko Fall, les deux joueurs NBA, sont indisponibles. Dommage. Ça laisse plus de champs à la Lituanie et à l’Australie. Ils feront tous les deux figures de cadors de la poule et se tireront la bourre pour la première place. Les Boomers auraient même pu viser plus haut si Ben Simmons avait joué la Coupe du Monde, comme il l’avait annoncé initialement. Mais même sans ça, Patty Mills et ses partenaires sont en Chine avec des ambitions. Ils veulent une médaille et ils n’ont pas peur de Team USA, une équipe qu’ils ont battue en préparation. Ce groupe H ne sera donc peut-être pas aussi engagé que ce qui aurait pu être espéré mais ça vaudra certainement le détour quand même.

Joueurs à suivre

Australie : Patty Mills

Les fans NBA lui ont trouvé un nouveau surnom : « World Cup Patty Mills ». Un deuxième personnage qui prendrait possession du meneur des San Antonio Spurs à chaque fois qu’il enfile la tunique de sa sélection nationale. Mills est dévastateur en FIBA et il a plus de libertés, plus de responsabilités. Il en profite pour s’illustrer, à l’image de ses 30 points inscrits lors de la victoire contre Team USA. Il peut tourner autour des 20 pions de moyenne sur l’ensemble de la compétition.

Canada : Cory Joseph

Le dernier rescapé, ou presque, d’une formation qui aurait aligné 100% de joueurs NBA. Cory Joseph sera le patron du Team Canada et il essayera de créer la surprise avec un effectif tout de même correct à ses côtés.

Lituanie : Domantas Sabonis

Le « fils de » a passé un vrai cap en NBA depuis qu’il a rejoint les Indiana Pacers. Il sera intéressant de suivre sa progression en sélection. La Lituanie est armée, notamment dans la raquette. On a hâte de voir Domantas Sabonis à l’œuvre.

Sénégal : Maurice N’Dour

Si Gorgui Dieng et Tacko Fall ne sont pas présents à la Coupe du Monde, il y a encore du talent au sein de cette équipe sénégalaise. Et à commencer donc par Maurice N’Dour ! L’ancien ailier des Knicks, qui évoluera à Valence la saison prochaine, arrive à maturité à 27 ans. C’est le moment de briller.

Pronostic

1. Australie
2. Lituanie
3. Canada
4. Sénégal

Calendrier

1 septembre : Canada - Australie à 9 heures 30, Sénégal - Lituanie à 13 heures 30
3 septembre : Australie - Sénégal à 9 heures 30, Lituanie - Canada à 13 heures 30
5 septembre : Canada - Sénégal à 9 heures 30, Lituanie - Australie à 13 heures 30