-
-

CQFR : LeBron et Lonzo, un duo très spécial

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

LeBron James et Lonzo Ball ont tous les deux compilé un triple-double contre Charlotte cette nuit. Une première depuis 2007 pour deux coéquipiers.

LeBron James et Lonzo Ball phénoménaux contre Charlotte

Ce n’est pas toujours facile pour un jeune joueur de vivre dans l’ombre de LeBron James. Encore moins pour un meneur qui a besoin du ballon pour s’exprimer. Le King a tendance à contrôler, ce qui peut décourager les autres playmakers. Et même les autres superstars. Comme l’expliquait Kevin Durant, les meilleurs basketteurs de cette ligue ont peur de ne pas exister au côté du quadruple MVP. Le défi est donc de taille pour Lonzo Ball. Et il y a des moments où le deuxième choix de la draft 2017 est clairement lésé. Dépossédé du ballon, lui dont le principal atout reste justement sa capacité à faire jouer les autres.

Ball est sans doute moins fort avec James. Ou plutôt il est moins à même de montrer à quel point il est bon. En revanche, les Los Angeles Lakers sont beaucoup plus efficaces quand il est associé à la superstar. Deux des trois groupes les plus performants des Californiens comprennent LeBron et Lonzo. Parce que quand le jeune sophomore est agressif sur chaque prise de ball, il devient le complément idéal de son idole. Ce fut le cas cette nuit. Et le résultat était fantastique. Presque historique. Les Angelenos ont écrasé les Hornets (128-100) et les deux joueurs ont chacun compilé un triple-double.

https://twitter.com/NBATV/status/1074127383207112704?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1074127383207112704&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thescore.com%2Fnba%2Fnews%2F1678526

24 points, 12 rebonds et 11 passes pour LeBron James. 16 points, 10 rebonds, 10 passes et même 5 interceptions pour Lonzo Ball. Deux coéquipiers en triple-double, une performance non reproduite depuis Jason Kidd et Vince Carter en 2007. Le premier duo des Lakers a réalisé pareil exploit depuis les légendes Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar en 1982.

Ils ont littéralement détruit Charlotte à eux deux. Ils ont par exemple marqué ou contribué (via une passe décisive) 73 des 83 points inscrits par les Lakers quand ils étaient sur le parquet. Une prestation qui viendra rassurer les dirigeants californiens dans leur désir d’associer Lonzo et LeBron sur le long terme. James a de l’affection pour son jeune coéquipier et ça fait plaisir de voir qu’ils cartonnent ensemble.

https://www.instagram.com/p/BrbnV8nArvr/?utm_source=ig_embed

Evan Fournier remporte le duel des Français

Rudy Gobert et son ami Evan Fournier se retrouvaient face à face cette nuit. En terrain neutre, à Mexico City, où le Magic entamait une petite tournée. Orlando a d’ailleurs remporté son deuxième match en terres mexicaines en battant donc Utah (96-89). Un succès auquel Fournier a fortement contribué. L’arrière tricolore a inscrit 24 points tout en prenant 7 rebonds. Gobert a lui terminé avec 6 points et 13 rebonds. Cette défaite ne fait pas les affaires du Jazz, treizième à l’Ouest.

Fin de séries pour Boston et San Antonio

Les Celtics restaient sur huit victoires de suite mais ils sont finalement tombés. Fatigués après avoir joué la veille, Kyrie Irving et ses coéquipiers ont été battus par les Pistons de Blake Griffin (27 points) et Andre Drummond (19 points et 20 rebonds). Les Spurs ont eux aussi pris un stop. Les Texans avaient enchaîné quatre succès consécutifs avant de s’incliner contre les Bulls cette nuit (93-98). Kris Dunn (24 points) et Lauri Markkanen (23) ont fait la différence en faveur des taureaux.

Deuxième triple-double de suite pour James Harden

Il est décidément en pleine forme. Auteur de 50 points, 10 rebonds et 11 passes lors du match précédent contre les Los Angeles Lakers, James Harden a remis le couvert en compilant 32 points, 12 rebonds et 10 passes contre les Memphis Grizzlies. Il a ainsi mené son équipe à la victoire (105-97). Clint Capela l’a parfaitement épaulé en claquant 26 points et 10 rebonds. Chaque succès est important pour Houston à ce stade de la saison. Les Rockets sont à la traîne, perdus à la douzième place à l’Ouest. Mais ils remontent progressivement, justement sous l’impulsion de leur MVP.

Paul George relance le Thunder

Excellent depuis le début de la saison, Paul George a planté 33 points pour mener Oklahoma City à la victoire contre les Los Angeles Clippers (110-104). Il permet ainsi à son équipe de se relancer après une défaite contre Denver lors du dernier match. En revanche, rien ne va plus pour les Clippers, battus pour la troisième fois de suite.