CQFR : Tatum et Curry ouvrent le bal avec classe

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Deux matches au menu de la nuit pour la reprise de la saison NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Celtics : 87-105

Thunder @ Warriors : 100-108

---

- Boston a déjà marqué son territoire. Les Celtics n'ont pas eu besoin de sortir le match de leur vie, mais ils ont montré aux Sixers qu'ils étaient déjà prêts à lever la patte tout autour du trône de l'Est. Au niveau intensité, c'était quand même quelque chose.

- Au cas où on n'aurait pas compris que Boston était un collectif, on notera que les C's ont collé 18 points d'écart à leurs rivaux alors que les deux meilleurs joueurs supposés, Kyrie Irving et Gordon Hayward, ont shooté à 6/26.

- Difficile de ne pas être emballé par ce qu'a montré Jayson Tatum cette nuit. Il y avait pas mal de joueurs à moitié prêts sur le terrain et clairement encore en rodage. Le sophomore était lui sur la lancée de ses playoffs 2018. En termes de sang froid, de virtuosité pour déclencher son shoot et de culot, Tatum a encore envoyé du lourd. Avec 23 points, 9 rebonds et 3 passes à 9/17, l'ancien Dukie a donné le ton. Evidemment, il a ajouté une dose de fun non-négligeable à sa performance en défiant fréquemment Joel Embiid, son partenaire d'entraînement estival.

- Cette séquence où Embiid tient le choc au large avant de se faire crosser et de voir Tatum caler un bank shot est sans doute la plus cool de toute le match. On peut être sûrs que le pivot des Sixers va garder le clin d'oeil de Tatum dans la tête toute la saison et lui rendre la monnaie de sa pièce d'une façon ou d'une autre...

- Pas verni, Embiid a aussi été impliqué sur une action assez improbable avec Jaylen Brown. On a cru à l'apocalypse et au dunk le plus fou depuis 6 mois quand Brown est allé mettre la gomme pour postériser le Camerounais. Sauf qu'en regardant bien, Embiid réussit à contrer Brown, mais a la poisse de voir le ballon rebondir contre la planche et passer dans le cercle.

- Le second unit des Celtics va encore faire souffrir tout le monde cette saison. On a pu avoir un premier aperçu de l'harmonisation du temps de jeu que va opérer Stevens. Même hors du cinq, Marcus Morris a pesé (16 points, 10 rebonds en 21 minutes) et Terry Rozier a eu droit à 27 minutes de jeu. "Scary Terry" (11 points et 8 rebonds) est d'ailleurs le joueur avec le meilleur différentiel +/- de toute la rencontre (+22). Quant à Aron Baynes, il a parfaitement alterné mandales dans la peinture et vrai impact sur le jeu, même en attaque. Ses deux paniers à trois points ont fait mal psychologiquement aux Celtics...

- Parmi les rares autres joueurs déjà prêts, on peut quand même mentionner Ben Simmons. A côté d'un Embiid en double-double (23 pts, 10 rbds) mais un peu brouillon, l'Australien a TOUT fait pour les Sixers. S'il arrive à claquer une ligne de stats comme celle-là (19 points, 15 rebonds, 8 passes, 4 interceptions et 2 contres) face à une équipe aussi forte que Boston et avec peu de matches dans les jambes, on flippe un peu pour 13 autres équipes de l'Est...

---

- Stephen Curry a évité un sérieux mal de crâne aux Warriors. S'ils ont dominé tout le match et été constamment en tête, les doubles champions n'ont jamais réussi à mettre OKC à distance vraiment respectable. A coups de bombinettes façon "Steph gonna Steph" et de choix offensifs intelligents, le meneur des Dubs s'est assuré qu'il n'y ait pas d'incidents dans ce match d'ouverture : 32 points, 9 passes et 8 rebonds à 11/20 et 5/9 à 3 points.

- D'habitude, un 3e quart-temps de feu des Warriors, c'est aussi inévitable qu'une connerie dans la bouche de LaVar Ball. Cette fois, les Warriors ont été battus 32-26 par le Thunder dans "leur" quart-temps. Tout arrive.

- Damian Jones était titulaire pour les Warriors. Et Steve Kerr lui avait filé la même mission qu'à JaVale McGee par le passé : dunke tout ce qui vient. Résultat : 12 points à 6/7, à la JaVale.

- Russell Westbrook n'était pas sur le terrain, mais c'est tout comme. On a vu le meneur du Thunder impliqué comme jamais. Debout au bord du terrain pour encourager ses coéquipiers et chahuter les arbitres, pareil pendant les temps morts avec une tablette à la main pour filer un coup de main à Billy Donovan pendant les temps morts... Le type ne prend pas son statut de franchise player à la légère.

- Le seul moment où il s'est un peu éclipsé, c'était pour manger son quatre heures en scred sur le banc en pensant ne pas être pris par la patrouille.

- Paul George ou pas Paul George en face, Kevin Durant est capable de passer ce move en dormant. Et c'est absolument inarrêtable...

- "PG13" a d'ailleurs plutôt bien tenu la barque pour le Thunder avec Dennis Schröder. Le All-Star et l'Allemand ont inscrit 26 et 21 points avec des rebonds, des passes et des interceptions pour former un duo de circonstance intéressant.

- Klay Thompson est encore en vacances dans sa tête. Le Splash Bro n°2 a shooté à 5/20 dans ce match d'ouverture. C'était "China Klay" cette nuit...

- On est en 2018 et Raymond Felton est toujours un meneur back up chez un contender en NBA alors qu'il a la condition physique de DJ Khaled.