CQFR : Miami calme Philly, NOLA regagne un match de basket !

CQFR : Miami calme Philly, NOLA regagne un match de basket !

Voici ce qu'i l fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA

Bulls @ Wizards : 110-109, après prolongation

Hornets @ Cavs : 98-100

Heat @ Sixers : 108-104

Raptors @ Pistons : 112-99

Pelicans @ Wolves : 107-99

Grizzlies @ Thunder : 122-126

Magic @ Nuggets : 104-113

Celtics @ Mavs : 109-103

Warriors @ Blazers : 112-122

---

- Il n'y a plus d'équipe invaincue à domicile en NBA cette saison. Après 14 victoires de suite, les Philadelphie Sixers ont chuté au Wells Fargo Center. Ce sont Jimmy Butler et le Heat qui sont venus festoyer en Pennsylvanie. Si Miami pensait avoir pris le large, la fin de match a été chaude. Un panier à 3 points de Tobias Harris à 25 secondes de la fin a ramené Philly à 2 points, avant que Kendrick Nunn ne manque deux lancers. Al Horford a alors manqué un 3 points ouvert qui aurait permis à son équipe de préserver son invincibilité. Avec 26 et 23 points, Nunn et Bam Adebayo ont été les moteurs offensifs de l'équipe.

- Sans surprise, Jimmy Butler (14 pts) a été conspué une bonne partie du match par un public de Philadelphie qui espérait pourtant bien le voir prolonger au terme de la saison dernière.

- Cette équipe du Thunder est décidément faite d'un métal particulier. Alors que l'on pensait OKC vers le chemin d'une saison de transition, possiblement de tanking, ça se bat fort dans l'Oklahoma pour rester dans le top 8. Les joueurs de Billy Donovan ont comblé un retard de 24 points pour battre Memphis cette nuit. Il y a quelques jours, le Thunder avait déjà remonté 26 points pour l'emporter face à Chicago. Chris Paul n'est peut-être pas là pour longtemps, mais il a insufflé un vrai état d'esprit à ce groupe.

Dans ce match, Brandon Clarke, le rookie des Grizzlies, a encore été d'une efficacité épatante avec 27 points à 13/19 en sortie de banc. Le meilleur scoreur de la rencontre se nomme néanmoins Dennis Schröder (31 pts), dont on ne parle sans doute pas assez comme 6e homme de l'année potentiel...

- Hallelujah, les New Orleans Pelicans ont gagné un match de basketball ! Après 13 défaites consécutives, les Pelicans ont disposé de Wolves affaiblis (KAT était out) pour reprendre un peu de poil de la bête. Comme depuis le début de la saison, Brandon Ingram a été l'artilleur principal de NOLA avec 34 points, pendant qu'Andrew Wiggins tentait de prendre les choses en main de l'autre côté (27 pts).

- Nikola Jokic est un magicien insolent. Le Serbe, qui retrouve petit à petit une production offensive digne de sa saison précédente (18 pts cette nuit) a réussi ce shoot indécent lors de la victoire face à Orlando cette nuit. Il aurait pas un peu fondu le Joker d'ailleurs ?

- Jamal Murray a fait un super match (33 pts), orchestrant notamment le 23-0 passé par son équipe dans le 3e quart-temps. Il a aussi "réussi" l'une des actions les plus comiques du début de saison avec ce panier contre son camp assez improbable...

- Les Bulls ont réussi un hold-up à Washington. Menés tout au long du match, les coéquipiers de Lauri Markkanen (31 pts), se sont finalement imposés en filou dans la capitale fédérale, grâce à un panier de Wendell Carter Jr en prolongation à 9 secondes du buzzer. Tout le monde a perdu cette nuit à Washington, puisque le coach de la Maison Blanche Donald Trump a appris qu'il allait être jugé devant le Sénat après le vote de son impeachment. Disons qu'on a plus de peine pour les Wizards que pour le Donald...

- Après un retour à la compétition un peu poussif, Kyle Lowry a retrouvé un peu de son éclat cette nuit sur le parquet de Detroit. Le meneur de Toronto a fini en triple-double (20-10-10) pour aider son équipe à faire plier des Pistons qui avaient pourtant récupéré Andre Drummond et Blake Griffin. Malheureusement, les Raptors, déjà gênés par les blessures depuis le début de la saison, ont perdu Marc Gasol (ischios) et Norman Powell (épaule), nouvelles recrues de l'infirmerie.

- Terry Rozier a failli être le héros de la soirée. Le meneur des Hornets a battu son record personnel (35 pts) avec un one-man show épatant pour tenter de ramener Charlotte à hauteur de Cleveland et empocher la mise. Après avoir gommé 24 points de retard presque à lui tout seul, "Scary Terry" a manqué un panier à 3 points complètement ouvert à 3 secondes de la fin qui aurait offert à coup presque sûr la victoire à son équipe.

- L'absence de Luka Doncic s'est un peu plus faite cette nuit lors de la venue des Celtics qu'à Milwaukee deux jours plus tôt. Les Mavs ont chuté à domicile contre Boston, malgré les efforts de Kristaps Porzingis (23 points, 13 rebonds et 3 contres). Kemba Walker (32 pts) n'a trouvé personne à sa mesure dans le backcourt adverse. Doncic, qui accompagnera l'équipe lors des deux prochains déplacements, ne jouera en revanche aucune des deux rencontres en question.

- Généralement, quand Damian Lillard et CJ McCollum shootent ensemble au-dessus des 50% en inscrivant environ 60 points, Portland est dur à prendre. Cela s'est confirmé cette nuit, lors de la venue des Golden State Warriors. Les 31 points de "Dame" et les 30 de McCollum ont guidé les Blazers vers une 3e victoire en 4 matches. Les 16 points et 23 rebonds d'Hassan Whiteside ont bien aidé aussi.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest