97 CLE
108 MIA
124 MIL
115 CHI
132 NOP
127 LAC
106 NYK
103 DAL
128 PHO
112 ATL
101 DEN
93 BKN

CQFR : Trae Young est un tueur

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Bucks @ Hawks : 135-136

Mavs @ Thunder : 106-103

Lakers @ Pelicans : 130-102

Kings @ Spurs : 113-106

Wizards @ Nuggets : 95-90

Hornets @ Warriors : 90-137

Grizzlies @ Clippers : 96-113


- Trae Young est rookie, mais il transpire la confiance parfois irrationnelle des grands scoreurs. Alors qu'il avait manqué ses 7 shoots de la 2e mi-temps et ses deux premiers de la prolongation contre Milwaukee, le meneur des Hawks a frappé au buzzer pour offrir la victoire aux siens. En quelques micro-secondes, Young a réussi à saisir le ballon main gauche, le passer sur sa main droite et l'envoyer dans le cercle avant que la sonnerie ne retentisse.

- Les Bucks ont réussi à aller en prolongation sans Giannis Antetokounmpo, Eric Bledsoe et Khris Middleton, avec un cinq composé de Bonzie Colson, Tim Frazier, DJ Wilson et Sterling Brown pour accompagner Brook Lopez. En soi, encore une belle perf de coaching de Mike Budenholzer.

- La lutte pour les places de choix à l'Ouest se poursuit. De cette nuit, ressortent un grand gagnant, les Los Angeles Clippers, et deux perdants, les San Antonio Spurs et l'Okahoma City Thunder :

  • Les Clippers ont facilement dominé Memphis avec un récital de Danilo Gallinari (27 points, 15 rebonds et 5 passes), dont on se demande de plus en plus s'il n'aurait pas mérité sa place au All-Star Game ou, plus grosse cote, dans la All-NBA Third Team...
  • Les Spurs sont tombés à domicile sur des Kings pas du tout en vacances malgré leur élimination officielle de la course aux playoffs il y a 24 heures. Sacramento n'a perdu aucun match contre San Antonio cette saison et a mis fin à une série de 11 défaites de suite à l'AT&T Center grâce notamment à Buddy Hield (26 points). La progression est fulgurante et on espère vraiment voir les Kings sur leur lancée la saison prochaine.
  • OKC continue d'inquiéter. Alors que les Mavs jouaient sans Luka Doncic et que le Thunder a besoin d'éviter cette 8e place à l'Ouest (à moins qu'ils n'aient des tendances sado-masochistes et veuillent absolument affronter les Warriors d'emblée), c'est Dallas qui l'a emporté à la Chesapeake Arena. Russell Westbrook a beau avoir signé son 30e triple-double de la saison, Paul George posé 27 points et 11 rebonds, et Steven Adams donné l'impression de dominer la raquette (20 points, 15 rebonds), la dynamique n'est pas bonne. Il y a quelques semaines, la défense d'OKC n'aurait jamais laissé Trey Burke claquer 25 points dans un match et faire la différence. Vite, le temps presse pour retrouver la formule qui marche...

- Les Warriors ont fait un pas intéressant vers la première place de l'Ouest en écartelant les pauvres Hornets, sans doute définitivement out de la course à la 8e place (c'est à peu près la 37e fois qu'on le dit cette saison, ça va finir par être vrai...), pendant que les Nuggets pliaient à domicile face aux Wizards :

  • La promenade de santé de Golden State s'est matérialisée par le petit festival des Splash Brothers, 49 points à deux en 27 minutes...
  • Les défaillances des Nuggets ont agacé Nikola Jokic, expulsé dans le 4e quart-temps après avoir pourtant été l'un de ses seuls joueurs de Denver au niveau attendu avec 23 points et 14 rebonds à 11/15.

- C'est quand ils doivent perdre que les Lakers se mettent à gagner. Deux jours après l'officialisation de la fin de saison de LeBron James, L.A. aurait été bien inspiré de ne pas battre les Pelicans chez eux histoire de se donner l'opportunité de glisser un peu plus bas au classement en vue de la loterie. Raté : les Lakers ont largement dominé les Pels avec des gros matches de Rajon Rondo (24 points, 12 passes), JaVale McGee (23 points, 16 rebonds), ou d'Alex Caruso (23 points à 4/4 à 3 points) en sortie de banc.