CQFR : Joel Embiid monstrueux, Kevin Durant taffe pour deux

CQFR : Joel Embiid monstrueux, Kevin Durant taffe pour deux

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Heat @ Sixers : 134-137, après prolongation
Nuggets @ Nets : 116-122
Jazz @ Cavs : 117-87
Lakers @ Rockets : 117-100
Spurs @ Thunder : 112-102
Pacers @ Warriors : 104-95

---

- Depuis le début de la saison et grâce au bon classement des Sixers, Joel Embiid était sans doute déjà ce qui se rapprochait le plus d'un MVP virtuel. Le pivot de Philadelphie en a remis une couche cette nuit. Certes le Miami Heat était privé de ses cadres (Butler, Adebayo et Dragic) et a quand même réussi à décrocher une prolongation, mais la domination exercée par le Camerounais a fait plaisir à voir. Avec 45 points, 16 rebonds, 5 interceptions et 4 passes à 16/23 et un jump shot pour aller en prolongation, Embiid a été l'homme le plus en vue de la nuit.

Cela dit, ce n'est pas lui qui a fait gagner le match aux Sixers. Le rookie Dakota Mathias, passé par l'Espagne et la G-League, a permis aux Sixers de passer devant à 134-132 durant l'overtime avec un shoot à 3 points.

- L'autre star de la nuit, c'est assurément Kevin Durant. Pendant que le front office des Nets essaye de gérer l'affaire Kyrie Irving, "KD" fait le taf sur le terrain et cavale pour deux. Malgré une première mi-temps loupée et 18 points de retard, Brooklyn est parvenu à renverser Denver, qui a décidément bien du mal à être constant cette saison. Avec 34 points, 13 rebonds et 9 passes, l'ancien ailier d'OKC et des Warriors a été au four et au moulin pour que son équipe puisse afficher un bilan à l'équilibre (6-6).

KD a quand même reçu le précieux soutien de Bruce Brown, auteur de 16 points dont le panier de l'égalisation et celui pour passer en tête dans le money time. Durant s'est ensuite chargé de planter les 6 points suivants des Nets, dont le superbe shoot ci-dessous, pour envoyer les Nuggets au lit.

- Les Lakers se sont promenés contre les Rockets, sans avoir à trop en demander à LeBron James et Anthony Davis, qui ont pu aller chiller sur le banc après une bonne demi-heure de décrassage (45 pts, 18 rbds et 7 pds à eux deux). Mais c'est évidemment autre chose qui a marqué les esprits sur ce match ou immédiatement après son terme.

James Harden, très loin de son meilleur niveau (16 pts à 5/16), a pour la première fois craqué et évoqué une relation qu'il ne pense "pas réparable" avec les Rockets, lui qui pense "avoir tout donné". L'analyse de John Wall après le match ? "C'est difficile quand certains ne donnent pas tout". AMBIANCE.

James Harden lâche ses vérités sur les Rockets : « Une situation irréparable »

- Les Spurs ont achevé leur road trip avec une victoire à OKC, qui n'arrive toujours pas à gagner à domicile (0-4). Lonnie Walker a poursuivi sa bonne période (24 pts) pour répondre à Shai Gilgeous-Alexander (20 points, 9 rebonds et 2 passes).

- C'est quand même compliqué pour les Cavs de remporter un match de basket sans Andre Drummond, Collin Sexton et Darius Garland. Cleveland a logiquement pris le bouillon à domicile face au Jazz. Donovan Mitchell a planté 27 points en 30 minutes, pendant que Rudy Gobert signait l'une de ses performances les plus timides de la saison (4 points, 10 rebonds à 2/7). D'un autre côté, on préfère qu'il garde les double-doubles de mammouth pour des affrontements plus périlleux.

- En tête à l'entame du 4e quart-temps, les Warriors ont plié devant les Pacers, toujours aussi difficiles à manoeuvrer dans ce début de saison. Stephen Curry a beau vouloir impliquer tout le monde pour éduquer ses camarades aux préceptes du jeu à la Warriors, Golden State aura du mal à gagner des matches compliqués si sa superstar shoote à 7/17 et se contente de 20 points. Du côté des Pacers, Domantas Sabonis (18 pts, 14 rbds, 6 pds) et Myles Turner (22 pts, 11 rbds, 5 ctres) ont été les moteurs de leur équipe.

- Draymond Green a beau avoir régressé offensivement, son cerveau lui permet toujours d'accomplir des miracles en défense. Cette séquence où on le voit contrer Malcolm Brogdon, puis remporter un 1 contre 3 après une perte de balle de Wiggins est splendide.

Le génie défensif de Green a quand même l'air d'avoir pas mal inspiré Andrew Wiggins. Avec 5 contres cette nuit, le Canadien vient se placer au cinquième rang des meilleurs scotcheurs derrière Myles Turner, Rudy Gobert, Chris Boucher et Mitchell Robinson.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest