CQFR : Doncic réveille Dallas, Rose fêté à Chicago

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Wizards @ Pistons : 95-106

Suns @ Magic : 122-120

Raptors @ Heat : 106-104

Pacers @ Hawks : 129-121

Hornets @ Nets : 132-134

Wolves @ Bulls : 119-94

Cavs @ Grizzlies : 87-95

Nuggets @ Spurs : 103-111

Pelicans @ Mavs : 119-122

Kings @ Clippers : 118-127

---

- Le beau moment de la nuit aura été pour Derrick Rose. Pour la deuxième fois de sa carrière, le MVP 2011 a joué sur le parquet du United Center de Chicago en tant qu'adversaire des Bulls. Le public a fait mieux que saluer ses 24 points et son rôle déterminant dans la victoire des Wolves. Il a carrément fêté le retour de l'ex-enfant chéri avec une ovation pour son entrée sur le terrain et des "MVP, MVP !" lorsqu'il s'est retrouvé sur la ligne. Son sourire sur la séquence en dit long.

- Les Mavs ont mis fin à leur série de 6 défaites de suite. Dallas peut remercier Luka Doncic, qui a frôlé le triple-double (21 points, 10 passes et 9 rebonds) et s'est montré encore plus playmaker que d'habitude. Le Slovène a réussi un paquet de passes de quarterback pour DeAndre Jordan, tout en y ajoutant des spin moves et des arabesques pour faire tourner la tête des Pelicans. On notera à nouveau son sang froid et sa maturité. Pas à coups de tirs à 3 points magiques, mais sur la ligne où son 12/13 a été précieux, notamment en fin de match.

https://twitter.com/ESPNNBA/status/1078126611302662144

- Dirk Nowitzki n'a encore pas beaucoup joué (12 minutes pour 7 points), mais il en a quand même profité pour passer 4e au classement des matchs joués en carrière avec 1 477 matches au compteur. John Stockton est à 1504, Kareem Abdul-Jabbar à 1560 et l'intouchable Robert Parish à 1 611. Dirk est aussi passé 6e au classement du plus grand nombre de victoires en saison régulière (900). Pas sûr qu'il aille plus haut vu qu'il s'agit peut-être de sa dernière saison et que la doublette Stockton-Malone est plus de 50 matches devant.

- Pour NOLA, il s'agit de la 5e défaite de suite malgré le carton d'Anthony Davis (32 points, 18 rebonds). Les Pelicans sont 14e de la Conférence Ouest et on se rapproche invariablement du moment où les courtisans de "Unibrow" vont tenter de profiter de la situation et de jauger son éventuelle envie de mettre la pression sur les Pelicans pour un trade...

- Tiens, on vous avait conseillé de prendre Spencer Dinwiddie et Joe Harris pour le contest JDE de la nuit dernière... Le premier a fini avec 37 points et 11 passes, alors que le second a marqué le panier de la gagne pour les Nets en double-prolongation face aux Hornets après une perte de balle de Malik Monk. On imagine que Michael Jordan a encore eu envie de sortir la boîte à gifles pour ce dernier...

- Sans jouer, les Warriors ont récupéré la première place de l'Ouest. Un cadeau offert par les Spurs, qui ont infligé une deuxième défaite de suite aux Nuggets. San Antonio a élevé drastiquement son niveau de jeu avec DeMar DeRozan (30 points) et LaMarcus Aldridge (27 points) en forme pour bousculer une équipe qui commence à sentir le poids des absences.

- Les Pacers ont la défense la moins perméable de la ligue au nombre de points encaissés en moyenne. Indiana a un peu fait relâche cette nuit en prenant 121 points à Atlanta. Heureusement, la balle a bien tourné chez les hommes de Nate McMillan (36 passes décisives, leur record cette saison) et les Pacers ont signé une troisième victoire de rang pour rester dans le tempo de Toronto et Milwaukee.

- Les Raptors se sont fait peur à Miami cette nuit. Menés de 17 points, les Canadiens ont gommé leur retard au courage, avant de casser l'ambiance à l'Americain Airlines Arena avec un panier à 3 points décisif de Danny Green à 20 secondes de la fin. Kawhi Leonard a inscrit 30 points, en guise de souvenir de ses Finales 2014 contre le Heat.

- En général, lorsque tu rates tes 12 premiers shoots dans un match, c'est le signe que la soirée va être compliquée. Les Cavs ont complètement raté leur entame de match contre les Grizzlies et n'ont jamais pu refaire leur retard. A Memphis, Joakim Noah n'a lui raté aucun de ses deux tirs et a fini avec 5 points, 4 rebonds et 2 passes ce match pas très spectaculaire mais qui ramène la franchise du Tennessee dans le wagon des prétendants au top 8.

- Les Clippers ont failli gâcher trois quart-temps parfaitement maîtrisés contre les Kings en quelques minutes. Tout le monde sait maintenant que Sacramento ne lâche jamais un match cette saison. Les Californiens peuvent dire merci à Montrezl Harrell, énorme d'intensité et garant d'une fin de match mieux négociée à coups de contres et de cavalcades des deux côtés du terrain : 22 points, 9 rebonds et 5 contres pour celui qui est à la fois un candidat crédible au MIP et au 6th man of the year.

- Boban contre les Kings, ou la métaphore de l'adulte qui affronte des enfants.

- On est content que Ian Mahinmi retrouve un peu de temps jeu dans le bordel ambiant que sont les Washington Wizards. Le Français a joué 28 minutes lors de la défaite contre les Pistons pour 10 points, 5 rebonds et 3 interceptions avec un +/- de +15. Surtout, Ian nous a claqué l'un des plus gros dunks de la nuit en contre-attaque !

https://twitter.com/ESPNNBA/status/1078097517873647616

Le classement

Classement NBA