Lillard regrette qu’Aldridge n’ait jamais été un mentor

BasketSessionPar BasketSession Publié

Damian Lillard aurait bien voulu que LaMarcus Aldridge le prenne sous son aile lors de ses premières saisons dans la ligue. Ce n'était visiblement pas le style de l'intérieur All-Star.

Damian Lillard était déjà un jeune homme au mental solide quand il est arrivé en NBA. A 22 ans, il sortait d’un cursus complet à l’université. Mais malgré ça, il découvrait quand même le monde professionnel. Il cherchait des repères. Et il aurait bien aimé pouvoir compter sur un mentor plus expérimenté capable de le guider. Aujourd’hui, il assume ce rôle auprès des jeunes joueurs des Portland Trail Blazers, notamment Jusuf Nurkic.

« Cette relation, j’aurais souhaité l’avoir avec LaMarcus Aldridge. On s’entendait très bien tous les deux. Mais ce que je dis à Jusuf, c’est ce que j’aurais aimé entendre de la part de LaMarcus. J’aurais voulu qu’il y ait plus de communication. Je suis arrivé dans cette ligue en espérant que quelqu’un me prendrait sous son aile, comme un petit frère. Il y a eu des moments où j’en avais besoin. Je voulais qu’Aldridge me dise : ‘viens, on va manger. Tu vas être un All-Star.’ Mais il ne m’a jamais parlé comme ça », explique le meneur All-Star.

Damian Lillard confie qu’il a vite compris que LaMarcus Aldridge était un homme introverti. Mais il espérait tout de même un geste de la part de son aîné. Le problème, c'est que l'intérieur All-Star peinait à masquer sa jalousie envers l'attention accordée au rookie. Bien qu'il s'entendait très bien avec lui.

Finalement, ce que l'on retient de cette histoire, c'est le fait que Lillard est aujourd'hui un excellent leader pour les Blazers.