Damian Lillard : « Nicolas Batum me rendait la vie plus facile »

De passage à Paris dans le cadre de sa tournée promotionnelle, Damian Lillard est revenu sur le récent transfert de Nicolas Batum aux Charlotte Hornets.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Damian Lillard : « Nicolas Batum me rendait la vie plus facile »
"C'est la partie la plus difficile du business...". C'est par ces quelques mots que Damian Lillard avait fait part de son émotion à l'annonce du départ de Nicolas Batum pour les Charlotte Hornets. Une réaction à chaud qui en dit long sur l'amitié qui lie les deux joueurs, unis pendant trois saisons sa la tunique de Rip City. Une aventure commune qui s'est achevée il y a quelques jours au grand dam du meneur des Blazers, de passage à Paris dans le cadre d'un événement organisé par adidas et Foot Locker, et qui est revenu sur le transfert de son pote dans un entretien accordé à l'Equipe.
« Personnellement j'étais triste parce que c'était un de mes coéquipiers favoris. Il était dans mon équipe depuis le début. J'étais triste, vraiment, mais on comprend tous que la NBA est avant tout un business. »
Reste à voir si les Blazers parviendront à mettre la main sur joueur aussi polyvalent et aussi dévoué au collectif que le Normand. Elu rookie de l'année en 2013 et sélectionné à deux reprises aux All-Star Game en seulement trois saisons dans la ligue, Damian Lillard estime qu'il n'aurait sans doute pas connu les mêmes succès sans "Batman" et sa panoplie.
« On était très liés, notamment dans la conception du jeu [...] Il me retirait beaucoup de la pression qui repose sur les meneurs de jeu. Ça me mettait à l'aise, il faut qu'on trouve quelqu'un d'autre pour faire ça parce qu'il me rendait la vie plus facile. »
Et s'il a encore du mal à digérer le trade de Nicolas Batum, il lui faudra pourtant tourner la page pour se concentrer sur le futur d'une franchise dont il est appelé à devenir l'unique leader en cas de départ de LaMarcus Aldridge à l'intersaison.
« Je suis basketteur, ce n'est pas moi qui prend ces décisions. Je joue pour cette équipe et je dois m'adapter à ce qui s'y passe.  »
Après une saison délicate, on souhaite désormais à Nicolas Batum de relancer sa carrière à Charlotte et de laisser le même souvenir aux Hornets. Quitte à donner quelques regrets supplémentaires à Damian Lillard...
 Lire l'interview en intégralité sur lequipe.Fr
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest