Lillard a mis 39 pts mais Denver a fait du bon boulot sur lui

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Si Damian Lillard a fini meilleur marqueur du Game 1 entre Portland et Denver, il a paradoxalement été gêné par la défense physique des Nuggets.

Damian Lillard a marqué les esprits avec ses performances héroïques et ses paniers décisifs lors du premier tour des playoffs contre l’Oklahoma City Thunder. Le meneur All-Star commence à vraiment se révéler auprès du grand public (qui a souvent sous-estimé le bonhomme). Il était attendu au tournant pour le Game 1 des demi-finales de Conférence. En lisant les statistiques, on peut penser qu’il était encore une fois flamboyant : 39 points, meilleur marqueur de la partie, avec 12 sur 21 aux tirs. Et oui, il a été bon. Brillant même par moment. Mais les chiffres ne témoignent pas de la bonne défense mise en place par les Denver Nuggets sur lui.

« C’était plus proche que ce à quoi je m’attendais », notait l’intéressé au sujet de la défense adverse en comparaison avec celle du Thunder.

En effet, les Nuggets de Mike Malone ont employé une technique similaire à celle des New Orleans Pelicans l’an dernier. Ils ont harcelé Damian Lillard. Ils ont parfois fait prises-à-deux sur les picks-and-roll pour l’éloigner du cercle ou l’obliger à passer la balle. Ils ont été très physiques sur lui, avec Gary Harris, Malik Beasley ou Torrey Craig qui se sont relayés sur lui. Parfois à la limite de l’illégalité. « Dame » a râlé plusieurs fois auprès des arbitres, le signe qu’il était sans doute frustré. Rien à voir avec la série contre Oklahoma City quand il était calme tout du long.

« On a peut-être parlé plus que ce que l’on aurait dû le faire », reconnaît Lillard.

Gêné par cette défense agressive, le meneur a perdu des ballons. 6 au total. Et 18 pour l’ensemble des Blazers. L’un des points clés du match.

« C’était un grand facteur du match. Je sais que j’en ai perdu six. Je suis responsable de la valeur de nos possessions quand j’ai la balle. Ils ont marqué 32 points suite à nos balles perdues. Ça fait mal. »

Beaucoup de fans ont découvert cette équipe de Portland lors de la série contre Oklahoma City. Et ils ont de suite vu les Blazers un peu trop beaux. Cette demi-finale de Conférence contre les Nuggets sera très engagée. Ce sera une vraie guerre tactique. Probablement indécise jusqu’au bout. La bataille ne fait que commencer pour Damian Lillard et ses partenaires.