120 MIA
87 ATL
99 MEM
120 CHA
107 DAL
70 OKC
115 UTA
128 SAC
102 PHO
107 DEN
104 LAL
98 GSW

Darius Miles a 38 ans, au fait il devient quoi ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Darius Miles n'a pas eu la carrière à laquelle son talent le destinait. Voici quelques nouvelles de lui, alors qu'il fête ses 38 ans aujourd'hui.

En juillet dernier, on vous proposait de découvrir ce qu'il était advenu des membres de l'équipe des Los Angeles Clippers qui avait fait un peu de bruit au début du siècle. Parmi eux, se trouvait Darius Miles, qui fête ses 38 ans aujourd'hui. Voici le petit segment qu'on lui avait consacré.

Darius Miles n'est ni plus, ni moins que l'un des talents les plus brutalement gâchés des années 2000. Le garçon était l'une des têtes de gondole du projet Clippers, en même temps que le lycéen drafté le plus haut dans l'histoire à cet instant (3e pick en 2000). Ses qualités athlétiques, son sens du scoring et du spectacle auraient dû faire de lui un All-Star incontestable à terme, même s'il sortait du banc. Son hygiène de vie, son entourage et son profil de tête brûlée en ont décidé autrement.

Pendant deux saisons, Miles a alterné les séquences détonantes et excitantes et les errements sur le plan personnel et dans sa relation avec le staff des Clippers. Des problèmes qui s'aggraveront par la suite du côté de Portland, après un an et demi à Cleveland et quelques matches avec LeBron James. Dans l'Oregon, il se retrouvera au coeur d'une altercation avec son coach Maurice Cheeks, assez médiatisée à l'époque. Des blessures et une incapacité à réintégrer durablement un roster auront raison de ses dernières opportunités dans la ligue en 2009.

Miles (dont le deuxième prénom est LaVar...) a gagné plus de 60 millions de dollars durant sa carrière, mais a été mis en banqueroute et forcé de vendre ses biens aux enchères. Le bilan est triste pour l'ancien ailier de seulement 36 ans. Un maillot signé par LeBron James (1 500 dollars), un autre par Larry Bird (100 dollars), des chaussures dédicacées par Dirk Nowitzki et Lamar Odom (600 dollars), des magnétoscopes (21 dollars) et... un toaster (2 dollars). En tout, l'ancien joueur NBA a pu rembourser moins de 13 000 dollars de dettes.

Les choses se sont un peu améliorées récemment pour l'enfant terrible. Après une longue introspection, il s'est rapproché de ses anciens camarades et a écrit sur sa vie pour le Players Tribune. Un texte passionnant sur sa jeunesse et la manière dont il a littéralement croulé sous le poids de la célébrité et des responsabilités qui vont avec.

Il co-anime désormais le podcast "Knuckleheads" avec Quentin Richardson et reçoit tout un tas d'acteurs de la NBA pour aborder des sujets avec franchise et sans aucun filtre. Kobe Bryant y est notamment passé il y a quelques semaines.

En 2002, voilà ce dont était par exemple capable Darius Miles, véritable phénomène de cette courte période.