94 ORL
126 PHI
91 TOR
105 CHI
108 WAS
115 MIL
131 MIN
101 HFA

Daryl Morey aurait pu se faire virer après l’incident avec la Chine

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Houston Rockets se sont demandés s'ils allaient conserver leur GM Daryl Morey après l'incident diplomatique survenu ce week-end avec la Chine.

L'incident diplomatique dans lequel Daryl Morey a été impliqué aurait bien pu avoir des conséquences importantes sur l'organigramme des Houston Rockets. Les sources ont des informations discordantes, mais il semblerait bien que la franchise texane et son propriétaire Tilman Fertitta ont songé à se séparer de leur General Manager. Selon John Gonzalez de The Ringer, le job de Morey a été un temps menacé après la décision des partenaires commerciaux chinois des Rockets de rompre leurs activités avec la franchise.

Morey a finalement accepté de formuler un communiqué d'excuses qui a sans doute pesé dans la balance. Sam Amick de USA Today a indiqué que le patron sportif des Rockets ne risquait rien, mais on peut logiquement en douter.

"Mon tweet n'avait pas pour but d'offenser les fans des Rockets en Chine et mes amis chinois. J'exprimais une pensée, basée sur une interprétation d'un événement compliqué. J'ai eu, depuis la publication de ce tweet, l'occasion d'écouter d'autres points de vue. J'ai toujours apprécié le soutien significatifs de nos fans et sponsors chinois et j'espère que ceux qui sont contrariés par cette situation comprendront que je ne la souhaitais pas. Mes tweets ne représentent pas ce que pensent les Rockets ou la NBA".

Pour rappel, Daryl Morey a tweeté son soutien au mouvement protestataire hong-kongais en faveur d'un processus démocratique dans ce territoire chinois. Derrière, la Chine a embrayé : les matches de Houston ne seront par exemple plus diffusés ni à la télévision ni sur le service de streaming local (un deal qui a rapporté 1,5 milliard à la NBA !). Les sponsors chinois liés aux Rockets ont eux été sommés de se désengager de leurs accords commerciaux avec la franchise.