DeMar DeRozan, star NBA qui ose parler de ses dépressions

BasketSessionPar BasketSession Publié

DeMar DeRozan a évoqué pour la première fois en détail ses coups de déprime. En espérant devenir un exemple pour ceux qui luttent avec leur anxiété et leurs démons.

On peut avoir tout l’argent du monde, être une superstar de la NBA, un athlète respecté et quand même se sentir seul. Et quand même être exposé à la dépression et à l’anxiété. DeMar DeRozan en est la preuve vivante. Il n’a d’ailleurs pas peur de l’avouer. D’en parler. L’arrière All-Star des Toronto Raptors s’est livré sur le sujet lors d’une interview accordée à la presse canadienne.

« Peut importe qui vous êtes, nous sommes tous humains au bout du compte. Nous avons tous des sentiments. Des fois, ils prennent le dessus », explique le joueur de 28 ans.

Quelques jours auparavant, il avait révélé son mal-être au grand jour en tweetant pendant le weekend du All-Star Game.

« J’ai toujours eu des soirs comme ça. Depuis que je suis jeune. Mais je pense que c’est de là dont vient mon tempérament. Si vous ne me connaissez pas, je parais très calme. Je suis renfermé en quelque sorte. Dans mon propre monde. Mais c’est pour ça que je traite tout le monde de la même manière. Que vous soyez la plus petite personne dans la rue ou le mec le plus important sur Terre. Je traite tout le monde avec respect. Ma mère m’a toujours appris à ne pas se moquer des autres parce qu’on ne sait jamais ce qu’une personne traverse. Je ne l’ai jamais fait. Je me fiche de votre origine, morphologie, forme, je traite tout le monde avec respect. »

C’est courageux de la part de DeMar DeRozan de s’exprimer sur un tel sujet dans une ligue aussi compétitive où il est constamment demandé aux athlètes d’être forts au point d’être inhumains. Comme il dit, nous sommes tous pareil au final.